NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Tour de France 2011 : Le Festival des Vieilles Charrues est passé au vert

TDF 2011 : Le Festival des Vieilles Charrues est passé au vert
La municipalité de Carhaix est pleinement impliquée dans la préservation de son patrimoine et de son environnement

Malgré sa victoire hier à Lorient, Cadel Evans n’est toujours qu’à une petite seconde de Thor Hushovd, leader du classement général. Franck Shleck complète le podium avec quatre secondes de retard sur le coureur norvégien. Le trio devrait encore faire parler de lui aujourd’hui en Bretagne lors de l’étape qui relie Carhaix (Finistère) et le Cap Fréhel (Côtes-d’Armor). Carhaix qui est aussi, depuis 1995, le théâtre d’un festival de musique devenu en l’espace de quelques années le plus important de France en termes de fréquentation. Et qui n’a pas raté le train du développement durable…

La municipalité se sent elle aussi concernée par les problématiques environnementales, elle qui réfléchit à une vaste stratégie pour accélérer le déploiement des voitures électriques, mettre en place un pédibus ou encore créer de nouvelles pistes cyclables. La tendance est donc aux transports doux mais elle est également à la préservation des ressources, des  bacs de récupération des eaux de pluies qui permettront notamment des économies considérables lors de l’arrosage des espaces verts devant prochainement être installés.

Le Festival des Vieilles Charrues, rendez-vous incontournable des aficionados de rassemblements musicaux et dont on célèbrera la semaine prochaine la vingtième édition, est quant à lui de ces événements qui ont su s’adapter à l’évolution des contextes sociétal et environnemental. Signataires de la « Charte des festivals engagés dans le développement durable et solidaire en Bretagne », aux côtés de vingt-deux autres festivals hexagonaux, les organisateurs ont indéniablement consenti beaucoup d’efforts ces dernières années…

tour de france 2011 : le festival des vieilles charrues à carhaix

Stop à la pollution plastique

Parmi eux, l’instauration l’an passé de gobelets consignés et l’installation de fontaines à eau qui ont généré une économie de 15 000 bouteilles et par extension une réduction spectaculaire de la quantité de déchets plastiques.

Le tri est également de rigueur sur les prairies de Kerampuilh. Près de deux-cents personnes y travaillent pendant et après le festival. Les participants ont eux aussi été invités à prendre leurs responsabilités, pléthore de sacs de tris ayant investi le camping et le site du festival.

Ces dispositions, ajoutées à des mesures d’économies d’énergies, à une politique qui privilégie les fournisseurs locaux et au renforcement du réseau de transports en commun tout au long du festival, font de la manifestation bretonne un événement éco-citoyen. Les organisateurs ne comptent cependant pas s’arrêter là, planchant entres autres sur un verdissement du parc automobile des équipes présentes sur le site.

Scorpions, David Guetta, Cypress Hill, The Chemical Brothers, et bien d’autres encore rallieront le Finistère du 14 au 17 juillet prochains. Dans une ambiance verte qui ne gâchera rien à la fête.

Crédits photos : Wikimedia Commons - Moreau.henri / flickr - erwan.Iher
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Cool ! De la bonne musique green héhé

  • lilou

    Ils st au top dans cette ville !

  • denise

    J’adore ce festival !