NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Présidentielles 2012 : Eva Joly se prononce pour la création d’un tribunal dédié aux crimes contre l’environnement

Présidentielles 2012 : Eva Joly se prononce pour la création d'un tribunal dédié aux crimes contre l'environnement
« L'efficacité énergétique doit devenir la règle », estime Eva Joly.

On parle très peu de protection de l’environnement, de réchauffement climatique ou de biodiversité dans la campagne. Candidate d’EELV (Europe écologie-Les Verts) aux prochaines élections présidentielles, Eva Joly a accordé un long entretien à nos confrères de l’Usine Nouvelle. Morceaux choisis.

Toujours en difficulté dans les sondages, mais toujours soutenue – en tout cas officiellement – par les ténors du parti écologiste et bien remise de sa chute de dimanche soir, l’ancienne magistrate a détaillé sa vision au magazine hebdomadaire. Ses détracteurs juge celle-ci caricaturale, primairement anti-sarkozyste et somme toute assez floue du point de vue environnemental. Ils se fourvoient. Car si Mme Joly et son équipe souhaitent plus que tout que le « président-candidat » ne soit pas reconduit dans ses fonctions, elles ont aussi élaboré un programme fourni et de nature à contenter nombre d’éco-citoyens même si, on ne le regrettera jamais assez, les thématiques relatives à la protection de l’environnement ont littéralement disparu du débat public.

Concernant les dossiers sensibles des OGM, des gaz de schiste, du réacteur EPR (European Pressurized Reactor) de Flamanville (Manche) et de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), la candidate plaide pour des moratoires. Elle soutient également le vote d’une « loi d’urgence écologique pour rétablir les mesures du Grenelle de l’environnement » (qui ne serait donc finalement pas à jeter tout entier aux orties), laquelle « lancerait la transition écologique de la France, créatrice d’un million d’emplois », « dont la moitié dans l’industrie et les énergies renouvelables ». Une estimation à laquelle Mme Joly, qui table sur « cent cinquante-mille emplois dans l’industrie et quatre cent quarante-mille dans le bâtiment, avec de grands travaux d’isolation, pour passer aux normes BBC (Bâtiment Basse Consommation) », est restée fidèle, bien que certains experts l’aient jugée bien trop optimiste.

Au chapitre nucléaire, l’ex-dame aux lunettes rouges – elle ne les porte plus depuis peu – a réitéré sa volonté d’une sortie progressive « à l’allemande » et qui deviendrait totale à l’horizon 2030. Pour atteindre cet objectif, « les centrales seront fermées au fur et à mesure, en fonction de leur vétusté et de notre capacité à subvenir à nos besoins ». « En parallèle, l’efficacité énergétique doit devenir la règle », estime la candidate, qui assure qu’elle donnera également aux filières renouvelables « les moyens de se développer, par des incitations fiscales (NDLR : la création d’un « livret d’épargne vert » notamment) », et « souhaite que 40 % de notre énergie soient issus de sources renouvelables d’ici 2020 ». « Les citoyens investisseurs représentent l’avenir », considère Mme Joly, qui cite l’exemple de Copenhague (Danemark), où « les citoyens assurent 30 % de l’investissement dans l’éolien », et dit accorder beaucoup d’importance aux « initiatives locales de grande cohésion sociale, couplées à une volonté publique de lancer les grands chantiers ».

« Les produits entrants sur le marché commun devront respecter des normes environnementales strictes »

Consciente de l’âpreté de la concurrence et, parfois, de son caractère déloyal, l’ex-juge d’instruction préconise par ailleurs « l’instauration d’une préférence sociale et environnementale aux frontières de l’Europe ». « Les produits entrants sur le marché commun devront respecter des normes environnementales strictes », annonce Mme Joly, qui se pose également en garante des PME via la création d’un « Pacte pour les entreprises locales » ayant vocation à « inverser la logique actuelle, qui avantage en pratique les grandes entreprises par rapport aux petites ». En matière de transports, elle recommande rien de moins que l’abandon de l’ensemble des projets nationaux d’autoroutes, de canaux à grand gabarit et de plates-formes aéroportuaires. À la place, la candidate écologiste est favorable à l’adaptation et à la réhabilitation des lignes existantes. Pour ce faire, elle entend mettre en place une « loi de programmation et de financement des investissements, de la maintenance et de l’exploitation des infrastructures, notamment ferroviaires, avec un rapport annuel sur sa mise en oeuvre ». Et de soutenir la création d’une éco-taxe sur les poids lourds (NDLR : prévue par le Grenelle de l’environnement, cette mesure a finalement été reportée à 2013) tout en supprimant les subventions accordées aux producteurs de gazole et d’agro-carburants, essences alternatives à l’empreinte environnementale il est vrai très supérieure à ce qu’on croyait au début du XXIe siècle.

Mme Joly appelle enfin à combattre davantage « les crimes contre l’environnement, que l’on doit considérer comme des crimes contre l’humanité », et cible en particulier les grands groupes pétroliers, de nouveau sous le feu des critiques avec l’accident de la plate-forme Elgin exploitée par Total en mer du Nord. Pour que leurs exactions et celles des entreprises minières soient punies, elle « milite pour la création d’un tribunal international dédié ». Le rêve de tous les défenseurs de l’environnement.

Crédits photos : flickr / antony4 – Xavier Cantat
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • daniel d

    Elle ne s’est toujours pas remise de son départ à la retraite, il y a chez cette femme une psychose de la mise en examen.

  • http://www.scoop.it/t/planete-nature-biodiversite/p/1552172142/presidentielles-2012-eva-joly-se-prononce-pour-la-creation-d-un-tribunal-dedie-aux-crimes-contre-l-environnement-zegreenweb Présidentielles 2012 : Eva Joly se prononce pour la création d’un tribunal dédié aux crimes contre l’environnement | zegreenweb | Planète, Nature et Biodiversité | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 10:15 AM [...]

  • Aviseur

    Droite, « j’te rince à p’tits coups »
    Gauche, « j’te pompe à grands coups »
    Quel est le chemin du juste exil fiscal ?
     
    http://aviseurinternational.wordpress.com/2012/04/06/la-une-de-keg-des-unes-du-06042012-a-j-31-av-une-derniere-tranche-avant-la-route-de-lexil/
     
    cordialement
     
    Aviseur

  • http://www.scoop.it/t/nature-en-vie/p/1566238255/presidentielles-2012-eva-joly-se-prononce-pour-la-creation-d-un-tribunal-dedie-aux-crimes-contre-l-environnement-zegreenweb Présidentielles 2012 : Eva Joly se prononce pour la création d’un tribunal dédié aux crimes contre l’environnement | zegreenweb | Nature en vie | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 7:27 AM [...]