NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Grand emprunt : Nicolas Sarkozy annonce 1 milliard d’euros pour le nucléaire du futur

Grand emprunt : Nicolas Sarkozy annonce 1 milliard d'euros pour le nucléaire du futur
Nicolas Sarkozy a annoncé hier un redéploiement de 500 millions d'euros des investissements d'avenir vers la lutte contre le cancer, la formation et la sûreté nucléaire

Lors de sa quatrième conférence de presse, Nicolas Sarkozy a établi hier un premier bilan du Grand emprunt de 35 milliards d’euros, lancé l’année dernière. Jusqu’ici majoritairement concentré sur les domaines de l’Education et de la Recherche, le Président de la République a annoncé vouloir réorienter 500 millions des fonds d’investissements d’avenir vers trois secteurs en particulier : la lutte contre le cancer, la formation et la sûreté nucléaire.

Ainsi, le président français confirme à nouveau son soutien à la filière du nucléaire, malgré une majorité de l’opinion publique qui se méfie de l’atome depuis la catastrophe de Fukushima. Dans un effort pour apaiser les craintes, le chef de l’Etat a annoncé le déploiement de fonds supplémentaires pour la sûreté nucléaire, sous-entendant toutefois que celle-ci est déjà non négligeable en France : « nous allons également dégager des moyens importants du Grand emprunt, des investissements du futur, pour renforcer la recherche dans le domaine de la sûreté nucléaire, domaine sur lequel la France dispose d’une avance reconnue ».

Ces fonds, dont le montant ne fut pas précisé, viendront s’ajouter au milliard d’euros déjà prévu par le Grand emprunt pour le développement du réacteur “quatrième génération” (qui devrait, selon les promoteurs du projet, présenter une sûreté accrue, une capacité de recyclage du combustible, donc une optimisation des ressources ainsi qu’une minimisation de la production et de la durée de vie des déchets).

sarkozy annonce de nouveaux investissements dans le nucléaire

Au total, ce sont un peu plus de cinq milliards d’euros d’investissements, sur les 35 milliards du Grand emprunt, qui avaient été consacrés à la filière du “développement durable”. En plus du nucléaire, l’Etat avait prévu d’investir dans le développement des transports et de l’urbanisme durables (à hauteur d’un milliard d’euros également), dans la rénovation thermique (0,5 milliard d’euros), mais surtout dans les énergies renouvelables et décarbonées (2,6 milliards d’euros). Lors de son allocution hier, le président a en outre affirmé qu’1,35 milliard d’euros supplémentaires seraient investis dans ce dernier domaine.

Malgré cet effort envers le développement des énergies renouvelables, le chef d’Etat a cependant souligné :  « il n’y a pas d’alternative à l’énergie nucléaire aujourd’hui », conformément aux discours qu’il tient depuis l’accident de Fukushima 1 et la décision de certains pays de sortir du nucléaire. Par ailleurs, ces déclarations ont été formulées au lendemain d’une importante manifestation à Fessenheim (Alsace), réunissant Français, Allemands et Suisses qui ont protesté contre l’exploitation de la plus ancienne centrale de France. Celle-ci fait débat depuis plusieurs mois et l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) doit rendre son verdict quant au prolongement ou non de l’activité de son réacteur 1 d’ici quelques jours. Il n’en reste que la France, avec ses 58 réacteurs qui produisent près de 80% de la production énergétique nationale et font du pays le premier exportateur mondial d’énergie nucléaire, n’est pas prête de renoncer à l’atome de sitôt. Les projets d’investissements d’avenir de l’Etat viennent une nouvelle fois le confirmer.

Crédits photos : flickr - World Economic Forum / sortirdunucleaire
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Ouhlala… Ça sent le cramé… La radioactivité !

  • vtourisme

    Pareil, je reste septique !

  • doudie

    Nucléaire du future? je trouve ça assez pathétique…
    1 milliard d’euro pour une energie sale qui va aller directement dans les poches d’EDF alors que les solutions alternative existent! GDF, Powéo, maintenus à terre par un prix de l’Arenh beaucoup trop élevé, et nous entendons quoi, que EDF va bénéficier d’un milliard de plus pour l’exploitation de ses vieilles usines… c’est du vol voila tout.

  • http://www.pearltrees.com/t/mathieu-poultier/nucleaire/id4275195 nucléaire | Pearltrees

    [...] Grand emprunt : Nicolas Sarkozy annonce 1 milliard d’euros pour le nucléaire du futur | zegreenwe… Nicolas Sarkozy a annoncé hier un redéploiement de 500 millions d'euros des investissements d'avenir vers la lutte contre le cancer, la formation et la sûreté nucléaire Lors de sa quatrième conférence de presse, Nicolas Sarkozy a établi hier un premier bilan du Grand emprunt de 35 milliards d’euros, lancé l’année dernière. Jusqu’ici majoritairement concentré sur les domaines de l’Education et de la Recherche, le Président de la République a annoncé vouloir réorienter 500 millions des fonds d’investissements d’avenir vers trois secteurs en particulier : la lutte contre le cancer, la formation et la sûreté nucléaire . [...]