NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Picardie : le bioéthanol local progresse

Picardie : le bioéthanol local progresse
La commune picarde de Saint-Quentin (Aisne) donnera officiellement sa chance ce week-end au bioéthanol local. Un bon moyen de stimuler la région sur le plan économique

Concernée à son corps défendant par l’exploration des gaz et huiles de schiste, la Picardie n’est cependant pas, loin de là, une terre imperméable au développement durable. D’abord parce que la Somme est le département français leader en matière de production d’électricité d’origine éolienne, ensuite parce que Saint-Quentin (Aisne), dont le maire n’est autre que Xavier Bertrand, sera la première ville du pays à alimenter un bus de son réseau de transports avec du bioéthanol 100 % local.

Celui-ci est issu de betteraves cultivées non loin de là et est produit à Origny Sainte-Benoît (Oise), ce qui explique sans doute que, contrairement aux agrocarburants de première génération importés de pays en développement (PED) ou le kérosène alternatif élaboré à base de jatropha, il ne fasse pas débat auprès des écologistes. Cette « culture de proximité » permettra il est vrai un acheminement à l’impact carbone limité. Le bus, lui, circulera trois mois durant sur la ligne 4 entre Rouvroy et la ZAC La Vallée. Une mise au vert qui constitue un joli coup de pub pour le constructeur Scania et la région dans son ensemble.

Le ministre du Travail ne s’y est d’ailleurs pas trompé, lui qui assistera samedi aux côtés du président de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin Pierre André (UMP) au lancement du premier test grandeur nature. La ville de Reims prendra le relais en août prochain, quand le bus intègrera le réseau CITURA pour être « abreuvé » par une essence pour le coup exempte de tout reproche, parce qu’elle aussi produite localement par l’entreprise Raisinor et de surcroît conçue à partir de résidus de raisins.

Pareille valorisation mérite d’être citée en exemple. À plus forte raison parce que les biocarburants issus de déchets et « du cru » sont encore très marginalisés sur le territoire national.

Crédits photos : flickr – Steve Jurvetson
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Vachement bien ! Si on fait du carburant avec des choses que l’on mange, moi je dis oui !

  • fredred

    Tous au bio carburant! Profitons de notre force agricole Française!

  • https://www.aftonbladet.se nyheter

    nyheter…

    [...]The data talked about within the article are some of the most effective obtainable [...]…