NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Nouvelle marée noire aux Etats-Unis

Nouvelle marée noire aux Etats-Unis
Les habitants de Battle Creek (Michigan) ont découvert des rivages souillés de pétrole après une fuite d’un pipeline local. Cette pollution survient alors que la marée noire dans le Golfe du Mexique continue d’empoisonner les Etats-Unis

Bien que sensiblement moins élevé que celui dans le Golfe du Mexique, ce déversement de pétrole sur les rives du Kalamazoo, près de Battle Creek (Michigan), n’en reste pas moins une très grave menace pour l’écosystème.

Un pipeline de l’entreprise Enbridge Liquid Pipelines a laissé échapper ce lundi plus de trois millions de litres de pétrole brut, a révélé l’Environmental Protection Agency (EPA). Les origines de l’incident sont pour l’heure méconnues mais une enquête a été lancée. Il semblerait qu’il ait fallu plusieurs heures aux responsables d’Enbridge Liquid Pipelines pour constater la présence de cette fuite, après que des habitants se soient plaint d’une odeur désagréable de pétrole. L’entreprise n’a encore fourni aucune réponse aux officiels mais la question de la qualité de ses infrastructures ne devrait pas manquer d’être soulevée dans la mesure où un autre de ses oléoducs avait connu des fuites similaires dans le Manitoba (Canada) en avril dernier. Le député démocrate du Michigan Mark Schauer a sollicité l’aide de la Maison Blanche, laquelle a apporté une contribution supplémentaire aux moyens déjà dépêchés sur place.

La gouverneure de l’Etat Jennifer Granholm s’est néanmoins déclarée sceptique. « De mon point de vue la réponse a été anémique », a-t-elle ainsi affirmé en survolant la zone du sinistre en hélicoptère. Ceci est « une crise de santé publique […] D’après les officiels de l’EPA, c’est la plus importante marée noire de toute l’histoire du Midwest. Tout cela ressemble à du déjà-vu en regard de tout ce qui s’est passé dans le Golfe », a pour sa part estimé M. Schauer.

Coordinatrice de la National Wildlife Federation pour le Midwest, Danielle Korpalski s’est étonnée qu’une telle catastrophe ait pu survenir dans la région : « Nous n’aurions jamais cru que cela aurait pu arriver ici. Quand les populations du Michigan ont répondu à la marée noire en envoyant d’importantes quantités d’argent et en témoignant leur soutien aux populations du Golfe nous n’aurions jamais pensé que nous aurions à partager cet affreux sentiment de regarder une traînée de pétrole flottant sur nos eaux, endommageant notre vie sauvage et tuant nos poissons ». Sous la responsabilité de l’EPA et du National Transportation Safety Board, les investigations en cours devraient permettre de faire la lumière sur cette fuite. Les Etats-Unis, déjà durablement traumatisés par l’explosion de Deepwater Horizon et ses terribles conséquences, se seraient bien passés de cette nouvelle déferlante d’hydrocarbures.

Crédit photo : Flickr - marinephotobank
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !