NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

50 ans du WWF : Pêche responsable

50 ans du WWF : Pêche responsable

zegreenweb s’associe aux 50 ans du WWF et vous propose chaque jour jusqu’au 29 avril une mise en avant d’une des 50 grandes causes défendues ou succès obtenus par l’association depuis sa création.

Le WWF est un acteur majeur en termes de protection des environnements marins contre la surpêche et les pratiques nuisibles comme le chalutage de fond et la capture accessoire.

Longtemps considérés comme des sources alimentaires inépuisables, nos océans ont été exploités sans la moindre retenue et sont à présent dans un état critique. Cette situation, essentiellement imputable à la surpêche, menace un très grand nombre d’espèces et d’habitats marins, mais aussi la survie de communautés côtières, notre santé et notre sécurité alimentaire. Aujourd’hui, 75 % des stocks commerciaux de la planète approchent de leur capacité limite ou l’ont dépassée, il n’a donc jamais été aussi urgent d’agir. Nous sommes au bord d’une période d’instabilité majeure pour les industries et les communautés qui dépendent de la pêche, et la meilleure illustration de cette situation est sans doute l’effondrement de la population de morues de l’Atlantique, qui était la pêcherie la plus productive il y a encore peu de temps.

Capture accessoire – Mettre un terme à la disparition « collatérale » de centaine de milliers de créatures marines et à la dévastation de leur habitat.

Le WWF est fortement investi dans la lutte contre les captures accessoires, une des pratiques de pêche les plus destructives qui extermine des millions de créatures marines capturées accidentellement puis rejetées à l’eau, le plus souvent blessées, mourantes ou mortes. Chaque année, cette pratique fait payer un lourd tribut à la faune marine, dont les 250 000 tortues et 300 000 cétacés tués ne sont que les victimes les plus visibles.

L’utilisation d’hameçons circulaires en Amérique latine

Largement acceptée par les pêcheurs, cette initiative encouragée par le WWF est une grande réussite. Les hameçons circulaires limitent les captures accessoires de tortues marines, fortement menacées, tout en permettant aux pêcheurs de maintenir leur niveau de production, et prouvent que des moyens en apparence simples peuvent donner de grands résultats. Le WWF et ses partenaires ont ainsi aidé les pêcheurs à changer leurs pratiques sur une grande partie de la côte latino-américaine. De plus, ces pêcheurs peuvent ensuite obtenir un meilleur prix pour leurs prises.

Deux fois par an, un concours met en compétition les pêcheurs qui doivent inventer le matériel le plus respectueux de l’environnement : l’Éliminateur, récemment inventé, permet, en se basant sur la réaction des poissons attrapés, de relâcher les alevins de morue et de garder les aiglefins.

En 2009, lors du sommet entre les chefs d’État du Triangle de corail, le président des Philippines s’est engagé à ce que tous les thoniers philippins utilisent des hameçons circulaires.

Poissons blancs

Près de la moitié des poissons blancs pêchés dans le monde est certifiée MSC, et les responsables industriels ont engagé de nouvelles négociations avec le WWF pour améliorer la gestion durable.

Réforme de la Politique Commune de la Pêche (PCP)

La première grande campagne internationale du WWF en Europe (1999-2002) pour la réforme de la PCP a remporté un franc succès dans de nombreux domaines. Une nouvelle réforme est en cours, et le WWF a créé de nouveaux partenariats avec les industries pour que les pêcheries durables se développent dans les eaux européennes et au-delà, faisant de l’UE un leader dans le domaine des pêcheries.

Thon

Les demandes en thon ont poussé de nombreuses pêcheries de thon bien au-delà de leur capacité, notamment pour le thon rouge de Nord qui est au bord de l’extinction commerciale. Le WWF lutte à présent pour que ces pêcheries soient fermées jusqu’à ce que leurs stocks soient reconstitués et pour que les autres pêcheries adoptent une gestion certifiée MSC. L’organisation a joué un rôle prépondérant dans la sensibilisation des gouvernements et des industries à cette situation. Grâce à la Fondation Internationale pour les Produits de la mer Durables créée récemment, des réformes ont été mises en place dans les pêcheries de thon afin que soient respectées les normes de gestion durable.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !