NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

50 ans du WWF : Forêt et CO2

50 ans du WWF : Forêt et CO2

zegreenweb s’associe aux 50 ans du WWF et vous propose chaque jour jusqu’au 29 avril une mise en avant d’une des 50 grandes causes défendues ou succès obtenus par l’association depuis sa création.

Dans le cadre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), la protection des forêts du monde inclut des projets de limitation des émissions issues de la déforestation et de la dégradation de la forêt et remplit ainsi plusieurs objectifs : c’est d’abord l’occasion de protéger les forêts et leur biodiversité, mais c’est surtout une formidable opportunité pour lutter contre le changement climatique en s’attaquant directement à la source de 15 % des émissions annuelles de CO2.

Pour lutter contre la perte de la biodiversité et le changement climatique, il est essentiel de mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des forêts, via le projet « zéro déforestation ». Plus de 1,6 milliard de personnes, dont 60 millions d’indigènes, tirent leur subsistance des forêts, qui accueillent également une bonne majorité de la biodiversité de la planète. En tenant compte de la restauration des forêts et du reboisement, la perte « nette » de forêts est actuellement de 7,3 millions d’hectares chaque année. Il est urgent de renverser cette tendance. Avec le projet « zéro déforestation », l’objectif du WWF est de sauvegarder la plupart des forêts naturelles des zones prioritaires.

REDD

Avec l’aide du gouvernement norvégien et d’autres partenaires, le WWF travaille sur les projets REDD (réduction des émissions issues de la déforestation et de la dégradation des forêts), qui devraient permettre de mettre en place une gestion efficace et durable des forêts et de réduire les émissions de GES ; REDD+  vient compléter REDD par des mesures de protection de la biodiversité et bénéficie aux communautés qui vivent des ressources forestières. Les zones prioritaires sont, entre autres, Sumatra, l’Amazonie et le Congo.

Amazonie

L’objectif du WWF est que le biome de l’Amazonie soit géré en tant qu’entité vivante limitant le changement climatique et que ses forêts soient reconnues comme essentielles à la protection de la nature et au bien-être humain. Cela se traduit par l’instauration de principes et de dispositifs REDD qui permettent de mesurer précisément la quantité de carbone stocké dans les forêts (afin d’attester que l’arrêt de la déforestation est bénéfique pour le climat), et grâce auxquels les indigènes et les populations vivant dans les forêts du bassin amazonien peuvent participer activement aux processus décisionnels et bénéficier des résolutions qui affectent leur habitat. Enfin, cela permet de s’assurer que les efforts déployés contre la déforestation sont concentrés sur les zones forestières prioritaires et sont menés conjointement aux plans nationaux de développement de l’Amazonie, conformément aux cinq principes du WWF, qui mettent l’accent sur la nécessité que les projets REDD bénéficient à l’environnement et aux communautés locales.

Crédit photo : flickr - Aidenvironment
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !