NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Marée noire : le capitaine du Prestige condamné

La décision prise par la Cour suprême espagnole assure des dédommagements, qui pourraient se chiffrer en milliards. Treize ans après la marée noire du navire “Prestige”, le capitaine grec du pétrolier a été condamné le 26 janvier à deux ans de prison. La justice espagnole a également déclaré que l’assureur britannique et le propriétaire libérien étaient civilement responsables.

Les indemnisations concernent principalement le Portugal, la France et surtout l’Espagne. En 2012, les dommages avaient été calculés à plus de 4,1 milliards d’euros dont 3,8 pour l’Espagne, quant au gouvernement français, en 2013, il avait estimé à 109 millions le coût pour les victimes françaises de la catastrophe.

Le pétrolier libérien, hissant le pavillon des Bahamas, a coulé dans l’Atlantique, le 19 novembre 2002, six jours après avoir subi des ravages lors d’une tempête. Plus de 63 000 tonnes de fioul ont pollué les côtes portugaises, françaises et espagnoles sur plusieurs milliers de kilomètres. La pire marée noire jamais connue en Espagne a donc donné lieu à la condamnation pénale de deux ans de prison pour le capitaine Apostolos loannis Mangouras, actuellement octogénaire. Il a été reconnu comme responsable et auteur d’une atteinte à l’environnement par imprudence avec la circonstance aggravante de dommages catastrophiques. L’arrêt de la cour évoque par ailleurs que le capitaine, âgé de 67 ans à l’époque, subissait un traitement médicamenteux après une opération du cœur, et que son équipage n’était constitué que de jeunes marins philippins assez novices.

D’après un témoin entendu par la Cour, le bateau était vieux de 26 ans et devait aller à Saint-Pétersbourg pour un dernier voyage, mais une dernière traversée a été ajoutée, conduisant à  la tragédie que que l’on connait. Le navire était, en plus d’être surchargé, très mal entretenu, si bien que le capitaine a dû naviguer en mode manuel car le pilotage automatique était défaillant. Néanmoins, la plus haute instance judiciaire espagnole a pour la première fois proclamé “la responsabilité civile directe” de l’assureur britannique du pétrolier, The London P&I Club, au prix d’un milliard de dollars soit le montant maximal qui faisait partie du contrat d’assurance. De plus, la haute instance judiciaire a également désigné la responsabilité du propriétaire libérien du navire, Mare Shipping Inc, qui connaissait le piteux état du bateau.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.3ym8ym8ym8ym8wt54cn5tvwcvt.com/ 3ym8ym8ym8ym8wt54cn5tvwcvt

    Title…

    [...]although websites we backlink to below are considerably not connected to ours, we really feel they may be truly worth a go via, so have a look[...]…

  • http://www.298cn54mr25cnt5nctrw.com/ 298cn54mr25cnt5nctrw

    Title…

    [...]we came across a cool website that you simply may well enjoy. Take a appear if you want[...]…