L’ouragan Sandy est-il dû au réchauffement climatique ?

Présenté par Allianz
Le changement climatique a-t-il une part de responsabilité dans l'ouragan Sandy et les phénomènes extrêmes dans leur ensemble ?
Une partie de la communauté scientifique impute au changement climatique la formation de l'ouragan Sandy et les graves dommages qu'il a provoqués.

D’une violence rare, à l’origine de dégâts humains et matériels considérables, l’ouragan Sandy intrigue la communauté scientifique.

La question est latente et se pose désormais à chaque catastrophe naturelle de grande ampleur. En mars 2011 déjà, au Japon, quand un tremblement de terre de magnitude neuf sur l’échelle de Richter a provoqué le tsunami dévastateur que l’on sait, certains se sont ainsi demandés si le réchauffement climatique y était pour quelque chose. La hausse du thermomètre global pourrait en effet favoriser les phénomènes extrêmes – cyclones, inondations, ouragans, raz-de-marée, tempêtes, mais aussi vagues de sécheresse – et les rendre plus meurtriers encore.

L’infernal déluge qui s’est abattu sur une partie des côtes américaines, faisant plusieurs dizaines de victimes et des milliards de dollars de dommages, privant un temps six millions et demi de ménages d’électricité et transformant New York en ville morte, tient-il sa source de changements climatiques de plus en plus manifestes, comme le prétendent certains experts ? Cette tempête constitue-t-elle un signal d’alarme, une preuve supplémentaire que Dame nature est en train de perdre complètement la tête et ne contrôle plus sa force ?

« Même si cela paraît un peu “catastrophique”, la vérité est que l’impact [desdits changements] est déjà très grave et ne peut aller qu’en s’aggravant à l’avenir », assure en tout cas le biologiste et spécialiste du climat mexicain Adrian Fernandez, interrogé par l’AFP lors de la conférence inter-climat de Lima (Pérou) et cité par nos confrères du site Internet Atlantico.fr, qui tempèrent : « Il semblerait que l’atmosphère de la Terre est environ 4% plus humide que dans les années 1970. Ce type de données fait dire aux experts en climatologie que le réchauffement climatique ne peut aller qu’en s’accroissant, mais tout n’est pas aussi simple que cela. De nombreux facteurs pouvant expliquer ce changement climatique sont encore inconnus. Surtout, les ouragans restent, heureusement, des évènements rares. »

Déficit de connaissances

« Il est déjà arrivé qu’un cyclone remonte la côte est des États-Unis, comme dans les années 1930. C’est rare, mais cela n’est pas directement lié au réchauffement climatique », nuance également Patrick Galois, prévisionniste à Météo-France cité par notre confrère de Sciences et Avenir Arnaud Devillard.

Autrement dit, à ce stade des connaissances, toutes les hypothèses demeureraient recevables. M. Devillard se veut lui aussi très prudent, rappelant en particulier l’historique encore faible sur les données climatiques – à peine quatre décennies – et qu’aucune augmentation des cyclones n’a été enregistrée. Et d’ajouter : « Les projections sur l’occurrence des cyclones n’intègrent les observations par satellites que depuis dix ans. » Insuffisant pour d’ores et déjà accuser la hausse des températures, quand bien même il est avéré que celle-ci chamboule la biodiversité et entraîne la montée du niveau des océans, en plus de favoriser leur acidification.

« Établir l’impact des activités humaines sur l’occurrence de phénomènes climatiques implique un double travail de modélisation : définir une probabilité d’occurrence dans un environnement non perturbé et une autre probabilité en environnement perturbé, pour  comparer. Un travail lourd, qui n’a été mené que deux fois : en 2006, suite à la canicule de 2003 en France, et en 2011 à partir des inondations au Pays de Galles en 2000 », poursuit M. Devillard, selon lequel il faut donc se garder de toute conclusion hâtive.

Aussi tentante soit-elle.

Cet article vous a été proposé par Allianz, leader européen de l’assurance et des services financiers, en partenariat avec zegreenweb. Pour en savoir davantage sur les engagements d’Allianz en matière de développement durable, nous vous invitons à visiter le site http://www.allianz-nos-engagements-durables.fr.

Crédits photos : flickr / NCDOTcommunication – Paul Lowry
GD Star Rating
loading...