NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’Irlande déclare l’urgence climatique

C’est sous la pression du parti travailliste que le Parlement britannique est devenu, le mercredi 1er mai 2019, le premier à déclarer une urgence pour le climat et l’environnement. Une annonce symbolique, qui fait suite à une importante mobilisation citoyenne, et qui ne tardera pas à faire des émules. Dix jours après le Royaume-Uni, c’est en effet au tour du Parlement irlandais de déclarer l’urgence climatique.

La soirée du jeudi 9 mai est à marquer d’une pierre rouge pour les citoyens irlandais. Leur Parlement est en effet devenu la deuxième assemblée au monde à déclarer l’urgence climatique. Les responsables politiques irlandais ont décidé sans voter d’ajouter à un rapport parlementaire un amendement qui déclare sans détour cette urgence climatique et qui demande au gouvernement “d’examiner comment il peut améliorer sa réponse au problème de la perte de biodiversité”.

“Nous avons maintenant l’appui de tous les partis pour déclarer une urgence en matière de climat et de biodiversité. Maintenant, on a besoin d’action”, a tweeté Hildegarde Naughton, présidente du comité sur l’action climatique au Parlement et députée du parti Fine Gael.

“Déclarer une urgence ne veut absolument rien dire à moins que des mesures ne soient prises pour la sauvegarder. Cela veut dire que le gouvernement devra faire des choses qu’il ne veut pas faire “, a déclaré Eamon Ryan, chef de file du Parti vert, lors d’une élocution télévisuelle.

Cette déclaration a bien évidemment été saluée par les défenseurs de l’environnement du monde entier, et notamment par la militante suédoise Greta Thunberg. “Super nouvelle en Irlande!! Qui est le suivant?”, s’est-elle réjouie sur Tweeter.

Dans le cadre de sa transition énergétique et de son engagement de lutte contre le réchauffement climatique, l’Irlande s’est fixé pour objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80% d’ici l’horizon 2050 (par rapport à son niveau d’émission de 1990).

La décision du Parlement irlandais intervient 9 jours après une annonce similaire du Parlement britannique. Une vive contestation citoyenne a en effet grondé au Royaume-Uni à la suite de la publication d’un rapport de la Commission britannique sur le changement climatique. Cette dernière a notamment demandé au gouvernement “un nouvel objectif ambitieux visant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre à zéro d’ici 2050″.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !