NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Lexus RX 450h Full hybrid : Luxe, classe et volupté

Lexus RX 450h Full hybrid : Luxe, classe et volupté
Malgré ses deux tonnes la Lexus RX 450h Full Hybrid s'illustre par des performances environnementales et une puissance hors du commun

Pour un peu le dernier 4×4 de la marque, en vente depuis l’année dernière, tiendrait presque du prodige.

Toyota croit dur comme fer au succès des voitures hybrides, auxquelles elle s’en remet en (grande) partie pour assurer son avenir, ou plutôt son leadership mondial en matière de ventes de véhicules. La commercialisation de la troisième version de l’emblématique Prius pourrait intervenir dans quelques mois. Quelque six cents véhicules hybrides rechargeables (VHR), rien de moins que les tout premiers de l’histoire de l’automobile, devraient par ailleurs être expérimentés courant 2012.

D’ici là, le groupe nippon aura peut-être réussi à garder son avance sur son compatriote Honda, lequel a intensifié son offensive « verte » ces dernières semaines, et à faire de la Lexus RX 450h Full Hybrid la référence en matière de tout-terrains alternatifs.

La division américaine haut de gamme du constructeur a logiquement pris elle aussi le pli hybride et ne fait pas mystère de ses intentions. Son slogan ne laisse du reste aucune place à l’ambiguïté : elle veut partir « à la conquête de la perfection ». Force est de reconnaître que c’est plutôt bien engagé avec cet opus à tous points de vue remarquable.

Des performances environnementales hors norme

Ceux qui ont un portefeuille bien garni, n’ont aucune aversion de principe pour les gros engins et ont jadis fantasmé sur la Soarer et la LS400 ne peuvent que se retrouver dans ce crossover équipé d’un système hybride Lexus de deuxième génération qui fournit des performances (d)étonnantes. Avec seulement cent quarante huit grammes de CO2 émis au kilomètre (NDLR : Soit tout de même quarante-quatre de moins que son aînée RX400h, sortie en 2005 et qui avait déjà fait l’unanimité), une consommation mixte réduite à 6,3 litres au cent et un zéro à cent avalé en sept secondes et neuf dixièmes, dixit le site Internet de Lexus, la RX450h Full Hybrid n’a tout simplement pas d’équivalent sur le marché. Silencieuse, racée et élégante malgré ses deux tonnes, elle allie donc puissance et respect de l’environnement, en plus – c’est pour ainsi dire la marque de fabrique du constructeur – d’être irréprochable en matière d’équipements.

La Touareg hybride de Volkswagen et la Cayenne S Hybrid pourraient être à moyen terme de sérieuses rivales, mais le fait est que Lexus a, de l’avis de tous les spécialistes, placé la barre très haut au niveau du confort routier : pas l’ombre d’une secousse ou d’un ronronnement une fois le contact enclenché jusqu’à 30 voire 40 km/h.

La quintessence du confort routier

Le cockpit, lui, est un véritable laboratoire high tech. Le couple que forme l’esthétique classique et indémodable et la modernité des fonctions fait une nouvelle fois merveille. Du navigateur GPS au système audio Mark Levinson quinze HP (oui, quinze !) (NDLR : Système par ailleurs animé par un ampli de cent watts et pourvu d’un disque dur de dix gigaoctets) en passant par la caméra latérale et l’affichage HUD (tête haute), qui projette sur le pare-brise des informations ayant trait à la vitesse et à la navigation, rien n’a été laissé au hasard.

À noter également que, comme son prédécesseur, la fonction EV autorise un roulage 100 % électrique. L’usager a en outre la possibilité d’opter pour les modes ECO – qui comme son nom l’indique gère au mieux la demande d’énergie – ou SNOW, lequel renforce la motricité sur sol glissant.

Reste ce qu’il y a sous le capot, et là aussi les ingénieurs de Lexus ont fait très fort puisque la RX450h full hybride délivre une puissance totale de deux cent quatre vingt-dix neuf chevaux. Couplé à deux blocs électriques placés aux essieux avant et arrière de la bête, le moteur thermique est un solide V6 3,5 de deux cent quarante-neuf chevaux.

Les éco-conducteurs aisés qui ne sont pas encore laissés séduire ne devraient pas tarder à se pencher sur le cas du mastodonte vert de Lexus, dont la version Pack President coûte tout de même soixante-sept mille trois cents euros. La perfection a certes un prix, mais elle n’est plus très loin d’exister.

Crédit photo : Wikimedia Commons – IFCAR
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !