NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Les flatulences des dinosaures ont provoqué un réchauffement climatique

Les flatulences des dinosaures ont provoqué un réchauffement climatique
560 millions de tonnes de méthane auraient étés émises par les pets et les rots des dinosaures herbivores...

Un « scoop » étonnant que l’on doit à des chercheurs de l’Université de Liverpool (Grande-Bretagne)…

Ces derniers ont réussi à chiffrer les émissions de méthane des dinosaures herbivores, des sauropodes pour être précis, en se basant notamment sur une estimation de la population de ces reptiles disparus et sur les chiffres des émissions de gaz à effet de serre chez les vaches. Ces énormes sauriens, dont le poids avoisinait les 20 tonnes, « hébergeaient » comme nos bovins modernes des microbes dans leurs flores intestinales qui auraient engendré une production de méthane importante.

Alors que la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) estime que les ruminants seraient responsables de près de 18% des émissions totales de méthane, contribuant ainsi fortement au réchauffement climatique, près de 520 millions de tonnes de méthane – un gaz à effet de serre une vingtaine de fois plus puissant que le dioxyde de carbone – qui auraient été émis à l’époque des dinosaures. Un chiffre étourdissant quand on sait que nos ruminants actuels en émettent entre 50 et 100 millions de tonnes par an…

Quand les herbivores du mésozoïque contribuent au réchauffement climatique…

Un constat qui en dit long sur le changement climatique

Nos confrères de l’AFP nous rapporte les explications de Dave Wilkinson, membre de l’Université de Liverpool et principal auteur d’une étude parue dans la revue américaine Current Biology, selon lequel « un simple modèle mathématique laisse penser que les micro-organismes qui vivaient dans le système digestif de ces dinosaures sauropodes pourraient avoir produit suffisamment de méthane pour avoir un impact important sur le climat de l’ère du Mésozoïque (- 250 millions à – 65 millions d’années) ». Et d’ajouter : « Selon nos calculs, ces dinosaures pourraient avoir produit plus de méthane que toutes les sources modernes naturelles et provenant des activités humaines ».

De quoi relativiser (un peu) le réchauffement climatique actuel. Ce qui ne veut surtout pas dire qu’il faut le prendre à la légère et faire comme si de rien n’était…

Crédits photos: Flickr – UNED / Wikimedia Commons - Karelj
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/economie-circulaire/p/1781084852/les-flatulences-des-dinosaures-ont-provoque-un-rechauffement-climatique Les flatulences des dinosaures ont provoqué un réchauffement climatique | Economie Circulaire | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 2:48 PM [...]