NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’éolien offshore, future chasse gardée d’EDF ?

L'éolien offshore, future chasse gardée d'EDF ?
Des centaines d'éoliennes d'une capacité de production totale de six mille mégawatts (MW) devraient être déployées dans les eaux territoriales françaises à l'horizon 2020

Sur le papier, la concurrence est féroce. Nos confrères des Échos croient néanmoins savoir que la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a recommandé au gouvernement d’attribuer à EDF quatre des cinq sites choisis par les pouvoirs publics dans le cadre du premier appel d’offres national sur l’éolien offshore. Siemens, le géant espagnol de l’énergie Iberdrola, mais surtout GDF Suez et Areva, leader mondial du nucléaire de plus en plus impliqué dans les énergies renouvelables, seraient les grands perdants de cet hypothétique plébiscite.

Récemment enjoint par l’Élysée à reprendre Photowatt, ex-leader français de l’énergie solaire au bord du précipice, l’électricien, associé en la circonstance à un autre fleuron national, Alstom (NDLR : le fabricant des turbines), et au groupe danois Dong Energy, part de facto avec les faveurs des pronostics. Car l’avis de la Commission précitée, bien qu’officiellement consultatif et n’ayant bien sûr pas été commenté en haut lieu, a vocation à orienter au moins en partie les décisions gouvernementales.

Quant au duo Areva-GDF Suez, partenaire sur trois sites, mais respectivement associé à Iberdrola et à Siemens sur le quatrième et seul en lice pour celui de Dieppe-Le Tréport (Seine-Maritime), il repartirait « les mains vides ». Là-bas, « l’opposition locale reste plus forte qu’ailleurs », a rappelé La Tribune hier, et cette hostilité pourrait en partie expliquer pourquoi les autorités auraient décidé de déclarer l’appel d’offres en l’occurrence « infructueux ».

L’attrait des tarifs proposés par le consortium EDF-Alstom-Dong Energy aurait convaincu la CRE, sachant que « le prix d’achat de l’électricité proposé » compte pour 40 % de la note finale, soit autant que « la qualité du projet industriel et social » et vingt points de plus que « le respect de la mer et de ses usages », dont on peut regretter l’influence relativement faible. En déplacement la semaine dernière au Havre (Seine-Maritime), les PDG d’Areva Luc Oursel et de GDF Suez Gérard Mestrallet avaient assuré que, si le duo était choisi dans les trois champs pour lesquels il s’est porté candidat, un total de six mille postes – deux mille par site – serait créé (sans parler des sept cents employés de l’usine devant fabriquer les éoliennes). M. Mestrallet s’était également dit certain de pouvoir mener les projets à leur terme au tarif indiqué – « quitte, peut-être, à proposer un prix en dehors de la fourchette indiquée par le gouvernement pour Dieppe-Le Tréport, ce qui expliquerait son caractère infructueux », relate La Tribune.

De leur côté, EDF et Alstom ont avancé le chiffre de sept mille cinq cents emplois, dont cinq mille pérennes, répartis en quatre sites d’assemblage et quatre usines de composants.

On saura d’ici le milieu du mois d’avril au plus tard si le tandem fera carton plein. Auquel cas, Areva et consorts pourront toujours se consoler avec le lancement dans les semaines à venir d’un deuxième appel d’offres, consistant lui aussi en un déploiement d’éoliennes d’une capacité de production totale de trois mille mégawatts (MW) et pour lequel ils ont a priori toutes leurs chances. Et se dire que le vainqueur, quel qu’il soit, disposera de toute façon d’un délai de dix-huit mois pour se rétracter…

Crédits photos : flickr / Silke Ebel – Jamiecat *
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/ene-renouvelables/p/1535599117/l-eolien-offshore-future-chasse-gardee-d-edf-zegreenweb L’éolien offshore, future chasse gardée d’EDF ? | zegreenweb | Energies Renouvelables | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 4:52 PM [...]

  • http://www.scoop.it/t/pierre-andre-fontaine/p/1535749849/l-eolien-offshore-future-chasse-gardee-d-edf-zegreenweb L’éolien offshore, future chasse gardée d’EDF ? | zegreenweb | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 5:25 PM [...]

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/energies/id3170790 Energies | Pearltrees

    [...] De leur côté, EDF et Alstom ont avancé le chiffre de sept mille cinq cents emplois, dont cinq mille pérennes, répartis en quatre sites d’assemblage et quatre usines de composants. On saura d’ici le milieu du mois d’avril au plus tard si le tandem fera carton plein. Auquel cas, Areva et consorts pourront toujours se consoler avec le lancement dans les semaines à venir d’un deuxième appel d’offres, consistant lui aussi en un déploiement d’éoliennes d’une capacité de production totale de trois mille mégawatts (MW) et pour lequel ils ont a priori toutes leurs chances. L’éolien offshore, future chasse gardée d’EDF ? | zegreenweb [...]

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/eolien/id3245497 Éolien | Pearltrees

    [...] Nos confrères des Échos croient néanmoins savoir que la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a recommandé au gouvernement d’attribuer à EDF quatre des cinq sites choisis par les pouvoirs publics dans le cadre du premier appel d’offres national sur l’ éolien offshore . L’éolien offshore, future chasse gardée d’EDF ? | zegreenweb [...]