NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

La Chine va mettre en place de nouveaux standards verts

La Chine va mettre en place de nouveaux standards verts
Les autorités chinoises veulent s'attaquer plus sérieusement à la pollution atmosphérique, fléau environnemental majeur dans l'Empire du Milieu

Disons-le tout net : l’Empire du Milieu ne va pas devenir tout beau tout vert du jour au lendemain. Le coup de pouce au développement des énergies solaire et éolienne, qui se chiffre en milliards de yuans, tout comme l’entrée en grâce des voitures électriques, attestent certes d’évolutions significatives dans l’esprit jusque là si étriqué du point de vue environnemental des pouvoirs publics. Ils ne sauraient toutefois masquer leur préférence nationale potentiellement coupable sur le plan du nucléaire civil et leur légèreté en matière de gestion des ouvrages hydrauliques, pas plus qu’ils ne dissipent les fortes présomptions sur le manque de sécurité des infrastructures pétrolières du pays, frappé il y a peu par une marée noire d’une ampleur sans précédent dans son histoire.

Surtout, la Chine est – et, vu sa croissance démographique phénoménale, devrait le rester encore très longtemps – le leader mondial désormais incontesté en matière d’émissions de gaz à effet de serre (GES), en plus d’être le théâtre de nombreux scandales écologiques qu’il réussit le plus souvent à minimiser voire à passer sous silence (encore que des populations locales ulcérées ont récemment obtenu gain de cause après avoir manifesté leur mécontentement).

Ces froides réalités n’appellent cependant pas le statu quo mais au contraire l’action. On l’espérait et le ministère de l’Environnement a finalement décidé de franchir le pas la semaine dernière, à l’occasion du septième Forum international de l’environnement du développement de Chine : c’est désormais officiel, des normes seront créées et d’autres durcies d’ici cinq ans pour réduire les rejets carbone dans les secteurs industriels-clés.

Le pays s’est par ailleurs déclaré prêt à collaborer financièrement avec d’autres États « pour développer les technologies de captage, d’utilisation et de stockage du carbone », dont on a vu hier qu’elles sont en grande difficulté à l’échelle mondiale, a indiqué le ministre chinois des Sciences et des Technologies Wan Gang. Décidément ambitieux, bien qu’en l’occurrence aucun chiffre n’ait encore été évoqué, le prochain plan quinquennal fixera aussi de nouveaux seuils en ce qui concerne la pollution atmosphérique, la pollution à l’eau potable, la pollution des sols et la pollution sonore. Pékin s’est enfin prononcé pour le lancement de campagnes spéciales afin notamment d’améliorer le traitement des ordures et d’assainir les eaux chinoises, dramatiquement polluées en de nombreux endroits.

Aux grands maux les grands remèdes.

Crédits photos : flickr – David Barrie / Shubert Ciencia
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/planete-durable/p/492526885/la-chine-va-mettre-en-place-de-nouveaux-standards-verts La Chine va mettre en place de nouveaux standards verts | Planete Durable | Scoop.it

    [...] La Chine va mettre en place de nouveaux standards verts Les autorités chinoises veulent s'attaquer plus sérieusement à la pollution atmosphérique, fléau environnemental majeur dans l'Empire du Milieu… Source: http://www.zegreenweb.com [...]

  • hyper ecolo

    Ils sont dans le top 5 des pays qui polluent le plus alors c’est bien à eux de montrer l’exemple !