NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’origan comme rempart contre les émissions de méthane dans les élevages bovins

L’origan comme rempart contre les émissions de méthane dans les élevages bovins
Quand on pense qu'une vache peut émettre jusqu'à 600 litres de méthane par jour on mesure l'intérêt de trouver un moyen de réduire drastiquement ces émissions...

Le méthane est un gaz à effet de serre 23 fois plus puissant que le dioxyde de carbone et à ce titre participe activement au réchauffement climatique. Il est notamment un sous-produit de la décomposition des matières organiques en absence d’oxygène et est produit en importantes quantités dans l’appareil digestif des ruminants (vaches, moutons etc.), ce qui contribue à la mauvaise réputation des élevages bovins et ovins aux yeux des défenseurs de l’environnement. Sans parler du fait qu’il faut 10 kilos de protéines végétales pour produire un seul kilo de viande de bœuf…

Nous avions évoqué mi-juillet les travaux du Dr Abdul Shakoor Chaudhry, qui dirige au sein de l’Université de Newcastle (Grande-Bretagne) un groupe de recherche sur la réduction des émissions de méthane par les moutons grâce aux effets de la coriandre. Une équipe de la prestigieuse Université de Penn State (Etats-Unis) travaille de son côté à réduire le phénomène chez les vaches à l’aide… d’origan ! Alexander Hristov et son équipe ont passé au crible, selon la même idée que celle qui a guidé leurs collègues d’outre-Manche, plusieurs centaines d’huiles essentielles et de plantes pour finir par sélectionner l’origan. L’épice permettrait en effet de réduire de 40% la quantité de méthane produit par les bovins et ce sans aucun effet secondaire, sinon le fait que les vaches ainsi traitées produisent plus de lait, ce que les éleveurs devraient voir d’un bon œil.

« Le phénomène de production de méthane est un processus énergivore, ce n’est donc pas surprenant. Si vous diminuez les pertes énergétiques, les vaches peuvent utiliser cette énergie à autre chose, comme produire du lait par exemple », a souligné M. Hristov. L’objectif de son équipe est désormais d’isoler précisément les composés contenus dans l’origan (carvacrol, geraniol et thymol pour le moment) pour synthétiser un complément alimentaire commercialisable auprès des éleveurs.

Quand on sait que les élevages bovins dégagent chaque année 70 millions de tonnes de méthane (NDLR : 37% du méthane d’origine anthropique, soit l’équivalent de 1,6 milliard de tonnes de CO2), la pertinence des travaux de ces scientifiques ne souffre plus la moindre contestation…

Crédit photo : FlickR - dbaron
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/erwanicolas/effet-serre-origine-agricole/id2893140 Gaz à effet de serre d’origine agricole by erwanicolas – Pearltrees

    [...] L’origan comme rempart contre les émissions de méthane dans les élevages bovins | zegreenweb [...]