NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Japon : nouvelle explosion sur la centrale nucléaire de Fukushima 1

Japon : nouvelle explosion sur la centrale nucléaire de Fukushima 1
Le réacteur 4 de la centrale de Fukushima 1 a été touché hier par une explosion qui proviendrait d'un réservoir d'essence mais dont les causes exactes restent à déterminer

La descente aux enfers se poursuit, quand bien même TEPCO (Tokyo Electric Power Company) a assuré qu’il s’agit là d’une péripétie mineure…

L’exploitant persiste sur l’installation d’un système de collecte et de filtrage des eaux contaminées sur le site de la centrale accidentée pour assurer le refroidissement en permanence des réacteurs. Mis en place avec le concours d’Areva, numéro un mondial de l’énergie nucléaire, ce dispositif sera opérationnel dans plusieurs semaines. Il n’a cependant rien d’une solution miracle et ne devrait pas permettre à l’opérateur de respecter les délais qu’il s’est originellement fixé. Par ailleurs en proie à de graves difficultés financières, avec des indemnisations qui se chiffreront en dizaines de milliards de dollars et un gouvernement qui a d’autres priorités que de dépenser des sommes astronomiques pour lui éviter de mettre la clef sous la porte, la compagnie électrique nippone est en effet venue corroborer a posteriori les prévisions des experts selon lesquels l’« arrêt à froid » des turbines ne sera pas envisageable en janvier prochain comme annoncé dans un premier temps.

Les responsables de TEPCO, qui ont admis la semaine dernière que le coeur des réacteurs 1, 2 et 3 ont fusionné dans les heures qui ont suivi le séisme et le tsunami du 11 mars, ont la tête dans le sac et n’espèrent plus désormais reprendre le contrôle du site de Fukushima 1 début 2012. Entretemps beaucoup de rebondissements peuvent survenir, comme on a encore pu le constater hier avec la découverte d’une fuite d’hydrocarbures à proximité des réacteurs 5 et 6 de la centrale.

« De sérieuses raisons de craindre des risques à long terme sur l’environnement et la population »

Si celle-ci a été contenue grâce à une clôture et ne se traduira donc pas par un nouveau bouleversement de calendrier, l’explosion entendue hier dans le réacteur 4, qui proviendrait d’un réservoir d’essence et dont les causes restent à établir, n’augure évidemment rien de bon. Le porte-parole de TEPCO Taichi Okazaki a beau avoir déclaré qu’elle n’a pas aggravé les fuites radioactives, l’opérateur a assez failli depuis deux mois et demi pour qu’on redoute des dégâts relativement importants. Cet incident pourrait en outre se produire à brève échéance dans les réacteurs 1, 2 et 3, qui demeurent de véritables cocottes-minute, avec cette fois des possibilités élevées de nouvelles poussées radioactives.

Alors qu’on sait maintenant que vingt-deux des vingt-trois systèmes de mesures des radiations installés à côté de la centrale de Fukushima ont soit été détruits soit été sérieusement affectés peu après le tremblement de terre, ce qui sème le doute sur l’authenticité des premières estimations officielles, le ministère japonais des Sciences vient enfin de faire état de niveaux de radioactivité plusieurs centaines de fois supérieurs à la normale sur une bande de trois cents kilomètres de fonds marins au large de la centrale. La faune aquatique pourrait donc avoir été contaminée dans des proportions hors norme et il y aurait selon Greenpeace « de sérieuses raisons de craindre des risques à long terme sur l’environnement et la population ».

La majorité des Japonais semble s’être fait une raison. C’est d’autant plus remarquable que chaque jour qui passe accrédite la thèse d’un cataclysme dont les effets invisibles mettront de longues décennies à se dissiper.

Crédits photos : Wikimedia Commons – Kawamoto Takuo / Mikey Mulcare
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Je ne sais pas quoi faire… Mais nous pensons à eux très fort

  • visiteur

    Bah on ne peut rien contre les catastrophes naturelles, et vu la densité de population et la superficie du japon ils ne peuvent pas se passer du nucléaire. Il ont la tête dans un sac depuis des années, c’est soit nucléaire et ses risques dans ces zones, soit retour à l’age de pierre.

  • visiteur

    On ne trouve aucune trace de cette explosion, dans aucune presse. J’ai bien compris que ce site était à la pointe de l’information, découvrant des phénomènes jamais observés, et nous délivrant des récits trépidants, mais avez-vous des sources?

  • visiteur

    c’est marrant de tirer à boulets rouges sur ce papier alors que c’est dans la presse en fait (mais en anglais donc ceci explique peut être cela…). Par exemple :

    http://www.guardian.co.uk/world/2011/may/31/japan-nuclear-plant-explosion

    mais le guardian c’est peut être aussi des charlots… qui sait ? ;)

  • http://www.pearltrees.com/t/suivre-fukushima/id2710763 Suivre Fukushima – Pearltrees

    [...] Japon : nouvelle explosion sur la centrale nucléaire de Fukushima 1 | zegreenweb [...]