NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Irene : « le pire est passé »

Irene : « le pire est passé »
Qualifié d'« historique » par Washington, l'ouragan Irene n'aura finalement pas perpétré les dégâts redoutés sur le territoire américain, même si dix-huit victimes au moins sont à déplorer.

Les habitants de la côte Est des États-Unis ont vécu une semaine invraisemblable, frappés tour à tour par un séisme de magnitude 5,9 sur l’échelle de Richter et l’ouragan Irene, dont les météorologues et les décideurs nous avaient dit le plus grand mal.

Les municipalités ont en conséquence pris des dispositions exceptionnelles, le maire de New York Michael Bloomberg ayant notamment donné vendredi ordre d’évacuation à trois cent-soixante-dix mille personnes domiciliées dans des zones inondables, une première dans la longue histoire de la Grosse Pomme. Ledit ordre a été levé hier et les trois aéroports de la ville – John Fitzgerald Kennedy, LaGuardia et Newark -, totalement fermés samedi soir, d’où des milliers d’annulations de vols, devraient quant à eux rouvrir « au mieux (ce soir) », a indiqué le responsable des autorités aéroportuaires Christopher Ward au cours d’une conférence de presse.

Le flou subsiste également autour de la reprise des transports en commun, suspendus durant tout le week-end – une mesure elle aussi inédite. Leur responsable Jay Walder n’a en effet donné aucune date de retour à la normale, précisant toutefois que des vérifications sont en cours pour se faire une idée exacte de l’état du réseau de bus et de tramways. « Ce sera dur » pour les usagers aujourd’hui, a reconnu M. Bloomberg hier quelques heures après le passage d’Irene, qui souffle désormais sur le Canada et a fait au moins dix-huit victimes aux États-Unis, dont une femme dans l’agglomération la plus peuplée du pays.

Et l’édile, après avoir évoqué des inondations finalement limitées un peu partout dans la ville et fait état de soixante-deux mille foyers privés de courant, de déclarer que « le pire est passé ».

« Un ouragan pour la télévision »

« Globalement je pense que nous nous en sommes sortis », même si « nous avons constaté beaucoup de dégâts dans la ville » avec en particulier « des milliers d’arbres à terre ou endommagés et de nombreux débris », a résumé le patron des secours de New York Joseph Bruno au micro de nos confrères de CNN. Le fait est que le cataclysme tant redouté n’a pas eu lieu, Irene ayant été rétrogradé en ouragan de catégorie 1 puis en simple « tempête tropicale » avant de déferler sur la Grosse Pomme.

La réaction des autorités municipales a de facto paru disproportionnée de l’avis de certains habitants, ainsi John Murphy, qui avait bravé l’ordre d’évacuation pour rester chez lui, dans le sud de Manhattan, avec sa femme et sa fillette de dix-huit mois : « c’était un ouragan médiatique et politique, un ouragan pour la télévision […] Le maire a agi par peur. La situation a été exagérée. Si ça avait été un cyclone de catégorie 3 ou 4 j’aurais compris mais là… » Et M. Marcon, Parisien venu avec toute sa petite famille en vacances et bloqué trois jours supplémentaires outre-Atlantique, de renchérir : « dans le Sud on a le mistral, on a connu bien pire que ce qu’on a vécu là ».

Il n’en demeure pas moins qu’avant d’atteindre New York, Irene a gravement touché six États de la côte Est, faisant notamment six morts en Caroline du Nord, le premier État traversé par le futur-ex ouragan.

« Les dégâts vont se monter à des milliards voire à des dizaines de milliards de dollars », a par ailleurs estimé le gouverneur du New Jersey Chris Christie. Des prévisions que les experts du cabinet Kinetic Analysis n’ont pas corroborées, situant pour leur part le coût du passage d’Irene dans l’État dans une fourchette comprise entre cinq et dix milliards de dollars (de trois milliards quatre cent-quarante millions à six milliards huit cent quatre-vingt millions d’euros).

Les infrastructures en question

Alors que près de deux millions de personnes vivant près des côtes ont été évacuées, que plus de trois millions d’Américains se sont retrouvés sans électricité hier matin et que la Maison Blanche avait évoqué un « ouragan historique », des voix se sont élevées pour dénoncer la vétusté des équipements. Le maire démocrate de Newark a par exemple jugé indispensable de « comprendre que les investissements d’infrastructures nous économisent beaucoup d’argent à long terme ». L’éditorialiste du New York Times David Brooks a de son côté mis en garde contre le catastrophisme : « depuis Katrina, on maximise les avertissements mais si à chaque fois on hypertrophie, les gens n’écouteront plus ».

Les pouvoirs publics ont donc appliqué strictement le principe de précaution, préférant prendre des mesures au bout du compte excessives au regard des dommages observés à New York et dans l’ensemble des grandes agglomérations concernées plutôt que de faire courir des risques potentiellement dramatiques à des millions d’Américains. Ils n’ont cependant pas pu empêcher des ratés sur les centrales nucléaires. Un réacteur de l’unité de Calvert Cliffs (Maryland) est ainsi resté hors service hier. Il s’était arrêté automatiquement après qu’un morceau de revêtement en aluminium détaché d’un immeuble voisin ne soit venu percuter un transformateur. Une autre centrale, celle-ci dans le New Jersey, avait quant à elle vu ses activités délibérément interrompues à titre préventif.

Des actions similaires ont été entreprises en Caroline du Nord, dans le Connecticut et en Virginie. Vu le précédent Fukushima on ne blâmera pas leurs initiateurs.

Crédits photos : flickr – Eguchi Shintaro
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • daniel d

    Après le désastre humain et politiquecausé par Katrina à la Nouvelle-Orléans, on peut comprendre qu’Obama n’ait pas voulu prendre le moindre risque.

  • http://easyshopzone.us/index.php?action=profile;u=7045 Eric Llanes

    The Birch of the Shadow…

    I think there may perhaps be a several duplicates, but an exceedingly useful checklist! I’ve tweeted this. Lots of thanks for sharing!…

  • http://www.nunchakumall.com/forum/index.php?action=profile;u=358426 Halley Oines

    Thorn of Girl…

    Superb information is often discovered on this website web site….

  • http://doisonga-z.com/forum/member.php?6613-Slolbonna electronic cigarette

    The Absent Game…

    Between me and my husband we’ve owned far more MP3 players over the years than I can count, together with Sansas, iRivers, iPods (common & touch), the Ibiza Rhapsody, etc. But, the last few several years I’ve settled down to one line of players….

  • http://rearwheelhorsepower.com/tag/anocha/ Automobile Forum

    Third Flower…

    My spouse and i are now delighted that Albert could carry out his scientific studies on account of the thoughts he had by way of your web content. It really is every now and then perplexing to only often be giving away steps which a lot of people could…

  • http://www.ebizjournal.com/wiki/index.php?title=Best_East_Village_Megaworld_Condominiums_-_Downtown_Megaworld_Condominium see

    Fantastic Web website…

    Hey fact discover there, You’ve achieved an amazing project. I’ll without doubt reddit the particular applying as well as personally i perform believe suggest that will help you a fellow employees. I’m self-confident they’ll wind up benefited made t…

  • http://www.zakopaneapartamenty.net.pl zakopane noclegi

    site…

    I cling on to listening to the news update lecture about receiving free online grant applications so I have been looking around for the finest site to get one. Could you advise me please, where could i find some?…

  • http://egalgabbay.tumblr.com/ Egal Gabbay Los Angeles

    Appreciate You Sharing…

    Now seam your allowances, i.e. snip the central factors of the leaves, flower centre……