NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Inde : une école entièrement verte pour sensibiliser les enfants au respect de l’environnement

Inde : une école entièrement verte pour sensibiliser les enfants au respect de l’environnement
A Pune, en Inde, une école entièrement dédiée au respect de l’environnement a ouvert ses portes

Bien que regorgeant de trésors et menant une politique environnementale ambitieuse, l’Inde est l’un des pays les plus pollués au monde. Son fleuve sacré, le Gange, inquiète les populations et les autorités sanitaires. Chaque année, des milliers de fidèles s’y baignent pour se purifier, alors que des rejets chimiques se mêlent à l’eau des égoûts et aux déchets papiers. Les rues des villes sont elles aussi encombrées par des monticules d’ordures.  Le tableau n’est cependant pas si noir, comme en témoigne cette école entièrement construite avec des matériaux recyclés qui a ouvert ses portes à Pune, dans l’ouest du pays, et s’emploie à sensibiliser les enfants au respect de l’environnement.

Inaugurée il y a trois ans par Madhavi Kapur, qui avec 600 000 roupies (9 500 euros) a réussir à construire deux bâtiments qui font office de salles de classe, cet établissement n’est pas sans rappeler l’école internationale de Sibang Kanja (Indonésienne), plus grand mais qui a elle aussi fait du développement durable sa pierre angulaire. Les murs ont en effet été conçus à partir de sacs de ciments usagés qui ont ensuite été liés entre eux avec de la boue et des bouteilles en plastique. D’anciens panneaux publicitaires font office de toit et le sol a quant à lui été recouvert par de la bouse de vache, traditionnellement utilisée en Inde depuis des siècles, puis tapissé de nattes de rotin. Il n’y a pas de fenêtre, seulement de larges ouvertures pour laisser la lumière entrer pleinement. Les jouets mis à disposition des enfants, eux, sont entièrement recyclés. Les élèves cultivent par ailleurs eux-mêmes leur potager et entretiennent un élevage de poissons. Plus insolite : un bus scolaire hors d’état de fonctionnement a été réhabilité en salle de classe.

En 2008, quand Mme Kapur, ancienne institutrice, s’est lancée dans cette aventure, elle n’avait que quatre élèves.  « Les parents étaient effrayés d’envoyer leurs enfants dans une école qui fait cours dans un vieux bus », explique-t-elle. Trois ans plus tard, ils sont 140 à venir apprendre chaque jour, vêtus d’uniformes en khadi, un tissu traditionnel indien qui fut notamment porté par le Mahatma Gandhi. « Il m’arrive de les sortir en plein milieu du cours de mathématiques. On va donner à manger aux poissons, on se promène pieds nus dans l’herbe et on rentre en classe. Nous souhaitons que les enfants ne fassent qu’un avec leur environnement », explique Bano Bhagwat, l’un des enseignants.

En quelque sorte victime de son succès, l’école a fini par devenir trop petite, c’est pourquoi Mme Kapur a également investi un bâtiment désaffecté de l’autre côté de la route. Problème : sa structure est en ciment et « certains parents ne veulent pas que leurs petits étudient dedans ». « C’est eux à présent qui me donne des leçons concernant l’environnement », sourit-elle. Les parents semblent être en effet devenus de véritables écologistes en herbe et aimeraient démolir cette nouvelle salle de classe afin de reconstruire une pièce dont la structure serait plus « verte ». D’ici la fin de l’année, Mme Kapur prévoit également d’installer un récupérateur d’eaux de pluie pour irriguer le potager et réfléchit à la construction d’une clôture fabriquée à partir de vieilles bouteilles.

Baptisée « Aman Setu », ce qui signifie « Pont vers la paix », cette école prouve une nouvelle fois qu’il peut y avoir beaucoup à apprendre des pays émergents. A leur niveau et avec leurs moyens, ils peuvent parfois donner de grandes leçons.

Crédits photos : Reuters – Vivek Prakash
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/perringwendal/5-aout/id3592492 5 Août by perringwendal – Pearltrees

    [...] En 2008, quand M me Kapur, ancienne institutrice, s’est lancée dans cette aventure, elle n’avait que quatre élèves. « Les parents étaient effrayés d’envoyer leurs enfants dans une école qui fait cours dans un vieux bus », explique-t-elle. Trois ans plus tard, ils sont 140 à venir apprendre chaque jour, vêtus d’uniformes en khadi, un tissu traditionnel indien qui fut notamment porté par le Mahatma Gandhi. « Il m’arrive de les sortir en plein milieu du cours de mathématiques. On va donner à manger aux poissons, on se promène pieds nus dans l’herbe et on rentre en classe. Nous souhaitons que les enfants ne fassent qu’un avec leur environnement », explique Bano Bhagwat, l’un des enseignants. Inde : une école entièrement verte pour sensibiliser les enfants au respect de l’environnement |… [...]

  • http://www.pearltrees.com/t/societe-green/education/id3245558 Éducation by Société Green – Pearltrees

    [...] Inde : une école entièrement verte pour sensibiliser les enfants au respect de l’environnement |… En 2008, quand M me Kapur, ancienne institutrice, s’est lancée dans cette aventure, elle n’avait que quatre élèves. « Les parents étaient effrayés d’envoyer leurs enfants dans une école qui fait cours dans un vieux bus », explique-t-elle. Trois ans plus tard, ils sont 140 à venir apprendre chaque jour, vêtus d’uniformes en khadi, un tissu traditionnel indien qui fut notamment porté par le Mahatma Gandhi. « Il m’arrive de les sortir en plein milieu du cours de mathématiques. On va donner à manger aux poissons, on se promène pieds nus dans l’herbe et on rentre en classe. Nous souhaitons que les enfants ne fassent qu’un avec leur environnement », explique Bano Bhagwat, l’un des enseignants. [...]

  • http://ledgoods.ru/business/strip_led/ lampy kosmos

    lampy kosmos…

    [...]very handful of web sites that transpire to be detailed below, from our point of view are undoubtedly nicely worth checking out[...]…