NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Ferrari et le développement durable, c’est du sérieux

L'usine Ferrari de Maranello (Italie) fait la part belles aux énergies renouvelables

Installée à Maranello (Italie), fief historique de la marque au cheval cabré, l’usine Ferrari fait dans l’excellence environnementale.

Dans l’esprit du mythique constructeur, les conditions de travail doivent être au diapason de la qualité des modèles qu’il commercialise. Question de standing, mais aussi nécessité absolue pour une entreprise d’une telle notoriété de se conformer aux nouveaux standards du développement durable. De fait, la direction de Ferrari ne s’est pas contentée de quelques panneaux solaires sur le toit de la structure.

Parce que de son point de vue – c’est écrit noir sur blanc sur la façade et paraphé par le PDG du groupe -, « la lumière, l’air, la végétation, les espaces de détente, la fonctionnalité et la régulation des températures contribuent non seulement à la qualité de vie et de travail, mais également à la créativité et à l’excellence du produit. Le projet architectural est par ailleurs assorti d’investissements et de programmes visant à améliorer la sécurité sur le lieu de travail ainsi que la sécurité environnementale ».

Les panneaux solaires installés sur le toit de l'usine Ferra produisent plus de deux cent mille kilowattheures (KWh) par an

Les énergies renouvelables en pole

Une philosophie à laquelle il est bien sûr inconcevable de ne pas adhérer et qui, dans les actes, s’est notamment traduite par des sommes importantes engagées dans une centrale de cogénération qui brûle du gaz naturel pour au bout du compte produire une électricité « propre ». Le générateur solaire de Ferrari, lui, génère chaque année plus de deux cent mille kilowattheures (KWh), ce qui permet au constructeur d’être pratiquement auto-suffisant. On ajoutera qu’il s’appuie exclusivement sur les énergies renouvelables pour faire la jonction. D’où, in fine, avec de notables économies d’énergie dans tous les postes, une réduction annuelle spectaculaire des émissions de dioxyde de carbone d’environ quarante mille tonnes.

La liste des architectes mis à contribution force également le respect puisque figure parmi eux un certain Jean Nouvel et Renzo Piano, lequel a imaginé le Centre Georges Pompidou (IVe arrondissement de Paris). Ferrari sera toujours Ferrari.

Crédit photo : Wikimedia Commons / Guido - Jalo
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/economie-circulaire/p/1878152773/ferrari-et-le-developpement-durable-c-est-du-serieux Ferrari et le développement durable, c’est du sérieux | Economie Circulaire | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 10:01 AM [...]

  • Phil

    Merci Ferrari.