NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

David Cameron et Barack Obama boudent Rio+20

David Cameron et Barack Obama boudent Rio+20
David Cameron sera représenté par son vice-Premier ministre Nick Clegg et la Secrétaire d'État à l'Environnement Caroline Spelman lors du sommet Rio+20 (Brésil)

Le Premier ministre britannique et le président américain n’iront pas à Rio (Brésil)…

Comme s’ils avaient mieux à faire. À une petite semaine de l’ouverture de la conférence Rio+20, très attendue même s’il n’y a pas beaucoup d’illusions à se faire, dans un contexte politico-environnemental toujours plus tendu depuis l’échec cinglant du sommet de Copenhague (Danemark) fin 2009, le monde cherche désespérément la lumière.

Une chose est sûre : elle ne viendra ni de David Cameron, ni de Barack Obama. De même, Angela Merkel restera à Berlin. La situation est-elle à ce point désespérée ? Les négociations climatiques par trop complexes et trop mal engagées pour obtenir ne serait-ce que la plus petite avancée encourageante au début de l’été ?

Lourdes de symbole, ces défections ne présagent en tout cas rien de bon. Au mieux, la main sur le coeur, mais les poches insuffisamment remplies voire quasiment vides, une jolie déclaration d’intentions comme celle qui a accouché du sommet de Cancun (Mexique).

Certains s’en souviennent. À peine arrivés au pouvoir, le nouveau chef du gouvernement britannique et ses troupes répétaient à l’envi leur volonté de marquer leur passage de leur empreinte en devenant, à grands renforts de mesures ambitieuses destinées à réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre (GES), le plus écolo de l’histoire du pays. Un phare de la lutte contre le réchauffement climatique en somme.

Deux ans plus tard, presque jour pour jour, il serait profondément exagéré d’affirmer que rien n’a été entrepris ainsi qu’en témoigne, entre autres exemples, la « floraison » des parcs éoliens offshore, pour certains gigantesques. Reste que le « lapin » posé par le locataire du 10, Downing Street, qui sera représenté par le vice-Premier ministre Nick Clegg et par la Secrétaire d’État à l’Environnement Caroline Spelman à Rio de Janeiro, est une vraie faute de goût que certains parlementaires ont légitimement mal accueillie.

Cité par Inhabitat.com, la députée et présidente du comité de vérification gouvernemental Joan Walley l’a saumâtre, considérant que Londres ne voit pas – ou plus – le développement durable comme une priorité. « Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a désigné Rio+20 comme l’une des conférences les plus importantes de l’histoire des Nations Unies. Les dates ont même été modifiées de sorte à ne pas interférer avec le jubilé de diamant de la reine Elizabeth II et à ce que les pays du Commonwealth puissent y participer », a-t-elle également rappelé.

La lutte mondiale contre le changement climatique n'est manifestement plus une priorité aux yeux de David Cameron et Barack Obama

Un mauvais signal dans le cadre de la lutte contre le changement climatique

Malgré les pressions des environnementalistes et même de Ban Ki-moon en personne, M. Obama, en pleine campagne pour sa réélection, a donc lui aussi choisi de rester au pays. Sacrifie-t-il ce rendez-vous qui n’est manifestement pas capital pour tous afin de ne pas être dépeint comme une caricature d’écologiste par ses adversaires nationaux, sachant que des millions de ses concitoyens persistent à douter de la réalité du changement climatique ? De même, redoute-t-il d’endosser à nouveau la responsabilité, fût-elle partagée, d’une probable désillusion ou de froisser quelques-uns des puissants et chatouilleux partenaires de l’Oncle Sam ?

En 1992, George Bush père ne souhaitait pas non plus faire le déplacement, mais il changea finalement d’avis à la dernière minute. Ce scénario peut-il se répéter, tandis que François Hollande, Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Manmohan Singh ont confirmé leur venue au Brésil ? En l’état actuel, c’est quoi qu’il en soit la Secrétaire d’État Hillary Clinton qui conduira la délégation américaine, « escortée » notamment de la présidente de l’Environmental Protection Agency (EPA) Lisa Jackson.

De quoi donner aux écologistes de tous bords l’image d’un président « vert repenti » et raviver le triste souvenir du sommet de Copenhague, dont ils ont été nombreux à imputer l’échec pour partie à l’attitude du chef de l’exécutif américain, lequel à l’époque avait « monnayé » sa réforme du système de santé contre une passivité climatique toute républicaine. De quoi aussi, d’une façon générale, ternir le bilan écologique de M. Obama, plus ambitieux que George W. Bush – il eut certes été difficile d’être plus rétrograde que lui dans ce domaine -, qui a pris des dispositions pour favoriser le développement des énergies renouvelables, mais a aussi paru prisonnier du lobby pétrolier, il est vrai particulièrement puissant depuis toujours outre-Atlantique.

Interrogé par nos confrères de 20 Minutes, le tout nouveau ministre délégué au Développement Pascal Canfin a pour sa part indiqué que rien ne sera imposé ni à l’Inde, ni à la Chine. « Ça, c’est fini. Il faut trouver des compromis », a-t-il lucidement résumé. Sauf que le climat continue de se dérégler, irrésistiblement, ce qui dans un monde meilleur appellerait l’unité, d’aucuns diraient l’union sacrée, la primeur des intérêts de la planète et une batterie de mesures courageuses. Tout porte hélas à croire qu’elles ne seront pas adoptées de sitôt.

Crédit photos : flickr - World Economic Forum / Wikimedia Commons – Pete Souza
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • daniel d

    Chouette ! les Chinois et les Indiens seront bientôt les habitants les plus riches et les plus morts de la planète !

  • daniel d

    Chouette ! les Chinois et les Indiens seront bientôt les habitants les plus riches et les plus morts de la planète !

  • http://www.scoop.it/t/planete-durable/p/1954461878/david-cameron-et-barack-obama-boudent-rio-20-zegreenweb David Cameron et Barack Obama boudent Rio+20 | zegreenweb | Planete DDurable | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 2:30 PM [...]

  • http://pulse.yahoo.com/_3U2YZRFPA5C7TZD5BKEXF7HI6A christophe

    Le pire, c’est que des politiques comme Obama ou Cameron ne sauveront personne. Dans 200 ans ils ne seront même plus cités dans les livres d’histoire, car ils n’auront rien apportés au monde. On est en plein dans la periode des “non visionnaires”…

  • http://www.scoop.it/t/objectif-transition/p/1957750431/david-cameron-et-barack-obama-boudent-rio-20 David Cameron et Barack Obama boudent Rio+20 | Objectif Transition | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 10:15 PM [...]