NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Couches lavables : les bébés ont la fibre écologique

Couches lavables : les bébés ont la fibre écologique
La couche lavable Evolutive de la marque Lulu Nature se décline en coton bio, en chanvre et en bambou et a été conçue pour “grandir avec bébé”

Huggies, Pampers ou encore Peaudouce rivalisent d’ingéniosité pour proposer des couches qui respectent à la fois la peau, l’hygiène et la mobilité des tout petits. La couche à usage unique a cependant deux inconvénients : elle représente un coût aussi bien pour l’environnement que pour le portefeuille des parents. Ils sont donc de plus en plus nombreux à se tourner vers la formule lavable, bien plus rentable à tout point de vue.

Une statistique alarmante est à l’origine d’une compétition acharnée entre couches lavables et couches jetables : à raison d’une moyenne de cinq à sept couches utilisées quotidiennement, un bébé consomme entre 4 500 et 7 500 couches jusqu’à ce qu’il se décide à aller sur le pot. A deux ans et demi, le chérubin inoffensif aura déjà largement contribué, bien qu’il soit difficile de lui en tenir rigueur mais tout de même, à polluer la planète avec au moins une tonne de déchets non biodégradables. La version jetable met ainsi entre 200 et 500 ans à se décomposer. En plus de coûter cher à l’environnement, elle représente en outre un budget annuel conséquent pour les parents puisqu’il oscille entre 500 et 600 euros selon l’âge de l’enfant.

Haro sur la couche jetable

Pourquoi la couche jetable s’est-elle imposée ? Les bébés étaient autrefois emmaillotés dans des langes constituées à partir d’un carré de tissu et dont l’usage premier était de maintenir les membres des bambins bien droits et au chaud. Les couches culottes jetables utilisées aujourd’hui ne sont apparues qu’en 1956, en plein baby-boom. Pampers les a commercialisées dans les années 1960 sous une forme triangulaire. Depuis, les couches jetables ont monopolisé le marché. Elles sont composées de pâte à bois, de plastique – pour les attaches latérales notamment – et de divers produits chimiques essentiellement destinés à atténuer les odeurs. Le quidam une fois en âge d’être sensibilisé à la cause environnementale sera ravi d’apprendre que pour recueillir ses déjections il aura fallu abattre quatre arbres et mobiliser vingt-cinq kilos de plastique.

Les parents ont donc cédé à la facilité, trop contents de pouvoir s’affranchir de la corvée de nettoyage et des épingles à nourrice qui jusque là permettaient à la couche de coton de tenir sur les fesses de bébé.

Depuis, les couches « bio » ont fait leur apparition. Toujours jetables, elles sont néanmoins plus respectueuses de l’environnement et moins allergènes. Elles ont par ailleurs l’avantage de ne pas intégrer d’agents conservateurs ou de parfums nocifs, même si comme les couches classiques elles contiennent du polycrate de sodium, lequel a des propriétés absorbantes qui assure l’effet « fesses au sec » mais n’est pas biodégradable. Autre bémol, et non des moindres, le plastique entre aussi dans la composition des couches « bio ». Il existe donc une autre alternative nettement plus naturelle.

Les langes n’arrêtent pas le progrès

La couche lavable n’a emprunté à nos grands-mères que le principe du lavage. Celui-ci ne se fait d’ailleurs plus à la main mais en machine avec le reste du linge, à 40° ou 60° C.

Il existe deux principales sortes de couches lavables : les « tout-en-un », avec ou sans poche, et celles qui se composent d’une culotte imperméable et de la couche proprement dite. Quel que soit le modèle, la couche lavable peut être composée de coton (éponge ou flanelle, « bio » ou non), de chanvre (plus résistant), de bambou (le plus absorbant) ou de matières synthétiques comme le polyester, le micropolaire ou la suédine. Quant à l’extérieur, il est généralement en polyuréthane laminé (PUL), en polaire ou en laine, deux matières qui sont plus recommandées pour la nuit.

Ce qui change d’une matière à une autre c’est surtout le temps de séchage de la couche, le coton et le polyester offrant par exemple plus de confort sur ce point. Il est possible d’opter pour une couche taille unique qui accompagnera l’enfant tout au long de sa croissance ou de recourir à des couches multitailles qui tiennent davantage compte de l’évolution de sa morphologie.

Une autre preuve de la modernité des langes nouvelle génération réside dans leur fermeture qui se fait via des boutons pression ou des bandes velcro, les fameux scratches.

Les besoins de bébé, eux, atterrissent directement sur un voile de protection biodégradable qui se jette dans les toilettes. Pour ceux qui craindraient tout de même les odeurs, il existe des petites astuces comme le fait de laisser tremper les couches dans un mélange d’eau et de poudre antibactérienne ou de les imbiber de gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé.

Des couches exemplaires

Reste à savoir si les couches lavables sont finalement plus rentables que les autres. Parce qu’après tout, l’attrait économique compte au moins autant sinon plus que d’éventuelles considérations environnementales. Jusqu’à ce que l’enfant devienne propre, il faut compter une vingtaine de couches soit en moyenne 500 à 1000 euros, frais de lavage compris. Sans compter que le petit frère ou la petite sœur pourront à leur tour être parés desdites couches, si toutefois elle ne sont pas trop abîmées.

Ainsi, en optant pour les couches lavables, les parents font un choix à la fois écologique et économique.

Opter pour les couches « écolos » implique cependant d’être vigilant sur le nombre des lessives hebdomadaires, qui augmentera inévitablement. L’intensification du lavage en machine, très énergivore, cristallise d’ailleurs le gros des critiques adressées à ce type de couches.

Reste que de nombreuses marques proposent désormais des couches lavables aux couleurs et aux motifs très variés. Parmi elles, Blueberry, Econobium ou encore Tots Bots, qui sont devenus les leaders du marché. En France,  Bébés Lutins et Lulu Nature ont su tirer leur épingle du jeu.

Il se dit que déjà dans le ventre de leur maman, les bébés sont réceptifs à la musique classique. Qui sait s’ils ne sont pas aussi plus sensibles à la cause environnementale en portant ensuite des couches lavables. Grâce à elles, les générations futures sont en tout cas bercées par l’écologie. Un bel hommage aux principes du développement durable.

Lulu Nature
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • vero

    Euh… 20 couches lavables ? Seulement ? Disons pour faire des comptes ronds que le baby porte des couches durant 3 ans, ça en fait 7 par an. Ca vous semble pas un peu ric-rac ? D’accord, on lave les couches, mais le temps de les laver-sécher, on laisse pas le pauvre kid cul-nu, ça s’fait pas !
    Doit y avoir comme une erreur de calcul, non ?

  • jmg

    20 couches oui c’est un peu juste, Si l’on considère que l’on change bébé 5 à 6 fois par jour, jusqu’à 2 ans 1/2…
    je dirais plus exactement 30 couches à raison (15 couches taille 2/ 3-9kg) et 15 couches taille unique: qui s’adapte à la croissance de votre enfant.).
    Ainsi avec 15 vous pourrez vous permettre de faire une lessive complète avec seulement des couches usagées tous les 2 ou 3 jours. On optimise ainsi également le lavage pour ne pas faire tourner une machine à moitié remplie… ;-)

    Remarquez Si vous comptez utiliser les couches lavables dès les premiers jours, choisissez des couches taille S ou taille 1 (2,5-6kg). Les couches taille 3-9kg pourront généralement être utilisées après 1 à 2 semaines. Les couches taille unique, après 2 à 8 semaines.

    il y a pas mal de sites spécialisés traitant du sujet
    moi j’ai eut mes infos et mes couches ;-) sur http://www.couchelavable.eu

  • visiteur

    Non non, je confirme, 20 couches c’est ce que j’utilise en faisant une lessive tous les 2 jours. J’utilise 6 à 7 couches par jour et bébé est en lavable même la nuit.

  • http://www.scoop.it/t/couche-lavable/p/417502247/couches-lavables-les-bebes-ont-la-fibre-ecologique-zegreenweb Couches lavables : les bébés ont la fibre écologique | zegreenweb | Couche lavable | Scoop.it

    [...] Couches lavables : les bébés ont la fibre écologique | zegreenweb [...]

  • http://www.scoop.it/t/couches-lavables/p/752073160/couches-lavables-les-bebes-ont-la-fibre-ecologique-zegreenweb Couches lavables : les bébés ont la fibre écologique | zegreenweb | couches lavables | Scoop.it

    [...] Couches lavables : les bébés ont la fibre écologique | zegreenweb Actualité : (Les couches lavables : Quand les bébés ont la fibre écologique ! Source: http://www.zegreenweb.com [...]

  • http://www.scoop.it/t/des-green-news-100-recyclables/p/881963651/couches-lavables-les-bebes-ont-la-fibre-ecologique-zegreenweb Couches lavables : les bébés ont la fibre écologique | zegreenweb | des green news 100% recyclables… | Scoop.it

    [...] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } http://www.zegreenweb.com (via @zegreenboutique) – Today, 7:22 [...]

  • Damienne Bernardi

    Peut être !
    toujours est il que les pollutions mondiales et surtout américaines, détruisent tous les jours à chaque seconde sans se  soucier de qui ou de quoi sera fait l’avenir…………….
    Les bombes iraniennes , les bombes sur la Lybie,les bombes en Afganistan,les bombes au moyenne orient et j’en passe……
    Alors Sauvons la planète et envoyons de la lessive pour épargner les fleuves et les rivières qui crèvent. 
       

  • http://gamingmouse.com/idimama/forums/member.php?action=profile&uid=111137 Holli Taberski

    Woman of Alien…

    Great get the job done you’ve got accomplished, this great site is actually cool with superb data. Time is God’s means of preserving every little thing from going on simultaneously….

  • http://joorwoom.ru/user/eremsmepe/ Claud Sabino

    Souls in the Waves…

    Fantastic Morning, I just stopped in to go to your site and considered I would say I loved myself….

  • http://doisonga-z.com/forum/member.php?6613-Slolbonna electronic cigarette

    Healing’s Dragon…

    to locate difficulties to further improve my website!I suppose its ok to make usage of a couple of of your principles!!…

  • http://en.netlog.com/ningcarpet/blog/blogid=13007042 maid service weymouth ma

    Awesome website…

    [...]the time to read or visit the content or sites we have linked to below the[...]……

  • http://www.shorttermloan.sg/ Welcome to My Blog

    Looking around…

    I like to surf in various places on the online world, regularly I will just go to Digg and read and check stuff out…

  • http://rearwheelhorsepower.com/street-racing-collision/ Automobile Forum

    Healing’s Dragon…

    to discover difficulties to boost my internet site!I suppose its alright for making utilization of a handful of of your principles!!…

  • http://www.iipctube.com/video/4810/Juguetes-para-bebes additional hints

    great commence…

    I’m never lots of on the net visitor to show into truthful however your individual sites substantially amazing, keep the the perfect! Cover typically do not delay- view someone’s site only one more in the future. Many thank somebody…

  • http://www.zakopaneapartamenty.net.pl zakopane noclegi

    site…

    Hello, you used to write excellent, but the last few posts have been kinda boring¡K I miss your tremendous writings. Past several posts are just a little bit out of track! come on!…

  • http://chiangmuan-tour.net.pl/internet,i,komputery/skype,pobierz,s,3360/ skype

    Third Flower…

    My wife and that i are actually now delighted that Albert could carry out his scientific tests as a consequence of the concepts he had via your web content. It can be every now and then perplexing to only generally be giving away steps which some indiv…

  • http://www.edenjima.com/ herve leger paris

    herve leger paris…

    swept…