NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Costa Rica : les crocodiles mâles menacent la survie de l’espèce

La hausse des températures favoriserait la naissance de crocodiles mâles, aux dépens des reptiles de sexe féminin

Les crocodiles mâles du Costa Rica et même d’ailleurs risquent fort de se sentir bien seuls. Selon une étude publiée dimanche dans le quotidien La Nacion, ces reptiles donneraient en effet de plus en plus naissance à des petits de sexe masculin, tandis que les femelles pointent de moins en moins le bout de leurs mâchoires acérées. « Sur les 74 crocodiles capturés, puis remis en liberté, Bolaños a noté un rapport de cinq mâles pour une femelle dans la zone du Pacifique nord (NDLR : au Costa Rica), alors que dans des conditions normales, il devrait être de trois femelles pour un mâle », indique ce journal, citant l’étude réalisée par le biologiste Juan Rafael Bolaños.

Un constat qui aurait pu tout à fait passer inaperçu, si ce n’est qu’il annonce un destin funeste pour cette espèce animale. « S’il se confirme que les populations de crocodiles américains (NDLR : le crocodylus acutus) dans le pays se masculinisent, l’espèce tendra à disparaître dans un délai de vingt ans », estiment les auteurs de ce rapport. Mais pour autant, la nature peut encore réserver de belles surprises et offrir à ces reptiles encore de longues années à arpenter les fleuves d’Amérique du sud.

La liste des espèces menacées par le réchauffement climatique compte donc une nouvelle victime. Comme les serpents, les lézards ou encore les grenouilles, les crocodiles souffrent eux-aussi des affres du dérèglement climatique mais d’une manière pour le moins étrange. « La naissance d’un plus grand nombre de mâles est lié à la température toujours plus élevée. Chez les crocodiles, la température enregistrée dans le nid détermine le sexe de la couvée. Quand elle est d’environ 28°C naissent des femelles, vers 32°C, ce sont des mâles », explique le biologiste.

Juan Rafael Bolaños ne publiera les conclusions de son étude qu’en 2011. D’ici là, espérons qu’aucune hécatombe ne mette en danger les crocodiles qui peuplent le Costa Rica.

Crédit photo : Flickr - Zevotron
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !