NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Adidas et Lacoste veulent se racheter une conduite

Adidas et Lacoste veulent se racheter une conduite
Le numéro deux mondial des vêtements de sport Adidas viserait une fabrication totalement « propre » à l'horizon 2020

Véritable pavé dans la mare, le rapport de Greenpeace n’a pas tardé à faire réagir quelques-unes des marques de vêtements épinglées par l’ONG…

Petite piqûre de rappel : sortie la semaine dernière et basée sur le même modus operandi que le premier volet, à savoir l’examen de plusieurs dizaines d’échantillons suspects, l’enquête Dirty Laundry 2 a cloué au pilori quatorze grandes enseignes (NDLR : Abercrombie & Finch, Adidas, Calvin Klein, Converse, G-Star Raw, H&M, Kappa, Lacoste, Li Ning, Nike, Puma, Ralph Lauren, Uniqlo and Youngor). Toutes ces sociétés textiles se sont vues reprocher d’utiliser des produits toxiques dans leurs processus de fabrication. Une contre-publicité potentiellement dévastatrice au regard de la progression constante des thématiques vertes dans l’opinion publique mondiale et du crédit dont jouit l’accusateur.

Les géants américain et allemand Nike et Puma ont été les premiers à communiquer, prenant l’engagement solennel d’une transparence absolue concernant les produits chimiques rejetés par leurs usines et d’une abrogation totale de l’utilisation de substances nocives à l’horizon 2020. Considérant sans doute que, dès lors, il leur était impossible de faire comme si de rien n’était, les directions de leurs concurrents Adidas et Lacoste ont selon Greenpeace fait à leur tour acte de contrition et promis des changements.

Bye-bye les NPE

La marque aux trois bandes s’est ainsi fixée le même objectif que celui de ses rivales susnommées et a promis de publier ultérieurement des informations sur sa mise en oeuvre. Cette décision, qui a été saluée par Manfred Santen, expert en chimie de l’ONG – laquelle  a notamment pointé du doigt la pollution de nombreux fleuves asiatiques (pollution dont les grands noms de l’habillement n’ont toutefois pas l’apanage) -, intervient alors qu’un magasin Adidas de Hong Kong a été pris pour cible par plusieurs militants en marge de la publication du rapport précité. Déguisés en arbitres de football, ils ont fait irruption dans ledit magasin il y a quelques jours et distribué des cartons jaunes, histoire de mettre le groupe face à ses responsabilités environnementales devant les clients…

Les responsables de Lacoste ambitionnent désormais eux aussi une politique zéro rejet d’ici la prochaine décennie et, à l’instar d’Adidas, devraient préciser leurs initiatives dans les prochaines semaines. Greenpeace a cependant d’ores et déjà annoncé sur son site Internet que les deux sociétés textiles visent une éradication totale des fameux éthoxylates de nonylphénol (NPE). « La marque française compte également participer à toutes les démarches de la filière textile au profit de la santé et de l’environnement », a précisé l’ONG. Et de rappeler qu’« une fois les vêtements lavés, les NPE se dissolvent dans l’eau et se transforment en nonylphénol, un produit toxique qui peut, à terme, s’accumuler dans les sédiments des rivières et se retrouver dans la chaîne alimentaire ».

La grande lessive qu’elle espérait semble avoir commencé mais l’association, qui a promis d’être « vigilante » à cet égard, a conscience que « Puma, Nike, Adidas et consorts doivent désormais traduire leurs engagements en mesures concrètes et ambitieuses, de façon à ce que des changements effectifs se fassent sentir le plus tôt possible ». Des paroles aux actes, il y a un fossé que ces grands noms ne pourront pas franchir dans l’immédiat.

Faisons néanmoins confiance à Greenpeace pour les suivre à la trace et exercer les pressions nécessaires afin qu’il n’en subsiste effectivement plus aucune dans les plus brefs délais.

Crédits photos : flickr – Julia P / Justin Taylor
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/sport-tendance/p/432403553/adidas-et-lacoste-veulent-se-racheter-une-conduite-zegreenweb Adidas et Lacoste veulent se racheter une conduite – zegreenweb | sport-tendance | Scoop.it

    [...] Adidas et Lacoste veulent se racheter une conduite – zegreenweb zegreenwebAdidas et Lacoste veulent se racheter une conduitezegreenwebConsidérant sans doute que, dès lors, il leur était impossible de faire comme si de rien n'était, les directions de leurs concurrents Adidas et Lacoste ont selon Greenpeace fait… Source: http://www.zegreenweb.com [...]

  • http://www.pearltrees.com/t/mode-ethique/luxe/id3341551 Luxe by Mode éthique – Pearltrees

    [...] Adidas et Lacoste veulent se racheter une conduite | zegreenweb Bye-bye les NPE La marque aux trois bandes s’est ainsi fixée le même objectif que celui de ses rivales susnommées et a promis de publier ultérieurement des informations sur sa mise en oeuvre. Cette décision, qui a été saluée par Manfred Santen, expert en chimie de l’ONG – laquelle a notamment pointé du doigt la pollution de nombreux fleuves asiatiques (pollution dont les grands noms de l’habillement n’ont toutefois pas l’apanage) -, intervient alors qu’un magasin Adidas de Hong Kong a été pris pour cible par plusieurs militants en marge de la publication du rapport précité. Déguisés en arbitres de football, ils ont fait irruption dans ledit magasin il y a quelques jours et distribué des cartons jaunes, histoire de mettre le groupe face à ses responsabilités environnementales devant les clients… [...]