NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

235 millions d’euros pour voler vert

235 millions d'euros pour voler vert

Membre du SAFUG (Sustainable Aviation Fuel Users Group), la compagnie aérienne australienne Qantas devrait annoncer d’ici fin janvier un investissement de plus de 300 millions de dollars (235 millions d’euros) pour la construction d’une usine de production de biocarburants dans la banlieue de Sydney en partenariat avec Solena. Ce fournisseur américain de carburants alternatifs est également en discussion avec trois autres compagnies, toutes européennes – les low cost EasyJet et Ryanair ainsi que la compagnie irlandaise Aer Lingus – pour construire une usine de production du même type près de Dublin.

A l’image de British Airways, Quantas compte ainsi réduire sensiblement ses émissions de CO2 en ayant recours à un kérosène alternatif produit à partir de déchets organiques.

Les résolutions européennes pour la réduction des émissions de CO2 expliquent sans doute en partie la mise au vert de Qantas. Le paquet Climat-Energie de l’Union prévoit en effet une réduction des émissions de CO2 de toutes les compagnies passant par le sol européen. Dès janvier 2012 des droits à polluer (ETS) seront attribués à chaque compagnie aérienne. À elles de gérer « leur » pollution par la suite.

Rappelons enfin que 190 pays membres de l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) ont paraphé en octobre dernier un accord de réduction des émissions de CO2, faisant de l’aviation le premier secteur des transports à parvenir à un accord global. L’initiative de Qantas est une pierre de plus à l’édifice « écolo » qu’il est en train de construire.

Crédit photo : Wikimedia Commons - planegeezer
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !