NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

2012, en route pour un voyage ECOlympique !

2012, en route pour un voyage ECOlympique !

« 570 000 t-éq. CO2 émis pendant la Coupe du monde de rugby de 2007, 12 000 tonnes de déchets collectées lors de l’édition 2009 du Tour de France cycliste en l’espace de trois semaines, 450 000 bouteilles d’eau minérale consommées et abandonnées sur les trottoirs de la capitale après le marathon de Paris par ses 30 000 coureurs, 20 à 25 MegaWh nécessaires à l’enneigement artificiel d’une piste de ski sur l’ensemble de l’année », voici quelques chiffres éloquents qui comptent parmi les scores environnementaux du sport ! Et voici donc ce qu’est devenu notre système sportif, une machine à produire des chiffres…toujours plus grands, néfastes au devenir de nos terrains de jeux. Face à ces constats, ne serait-il pas venu le temps de reconsidérer le rôle de chacun des acteurs du sport à jouer pour remédier à cette course inéluctable, entrave à l’épanouissement de notre environnement ? « Car les vertus d’exemplarité du sport (et du sportif), formidable vecteur de sensibilisation aux valeurs d’engagement et de respect, intimement associées à la préservation de l’environnement, ne sont à cet égard plus à démontrer. » Ces extraits de l’ouvrage « Un Sport Vert pour ma Planète » de Didier Lehénaff & Sandrine Legendre (Chiron) font écho aux enjeux de l’association éponyme, SVPlanète, et à son mouvement national, « 2012: année ECOlympique ! », dont les objectifs sont de reverdir le sport.

En effet, 2012 s’annonce comme une année exceptionnelle pour le Sport et pour la Planète, comme en témoignent les 3 grandes messes qui auront lieu en juin prochain : Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres, 3ème Sommet de la Terre Rio+20 et  40ème anniversaire de la création de la Journée Mondiale de l’Environnement. Dans l’esprit de cette année qui s’annonce  résolument ECOlympique !, SVPlanète souhaite solliciter toute la sphère du monde sportif pour réfléchir sur ses pratiques actuelles et montrer qu’il est possible de faire autrement. Ainsi, ce mouvement citoyen qui se veut incitatif et non contraignant, s’adresse aux pratiquants, organisateurs, dirigeants, partenaires & mécènes, médias, spectateurs et fans.

Car tout le monde, individuellement et collectivement, peut faire un petit quelque chose à son niveau et selon ses possibilités du moment. Cet élan vert pour un sport plus ECO-logique et durable a été officiellement lancé le 1er décembre via son site web dédié http://2012anneeecolympique.blogspot.com où Tidipi, sa mascotte officielle, dynamique et joyeuse accueille la tribu des sportifs et des futurs ECOlympiens. A travers ce mouvement, c’est un nouveau challenge à relever qui leur est offert.

La première mission consiste à faire voyager Tidipi – diminutif portugais de tartaruga de pente (tortue à écailles en Français), une espèce qui se reproduit sur les côtes bahianaises du Brésil - dans ses réseaux sociaux réels et virtuels, pour fédérer autour de ce mouvement. Puis chaque individu est invité à prendre connaissance de la jolie “charte du sport vert”, où il est question de respect, d’engagement, de curiosité, de qualité, de sobriété, de santé, ou encore de justice et d’équilibre. Des valeurs éthiques remettant l’homme au centre du jeu, que nous invitons tout un chacun à s’approprier en signant cette charte. La troisième étape du défi ECOlympique consiste à multiplier les gestes vertueux sur (et à l’extérieur de) nos terrains de jeu, tout au long de l’année, grâce aux outils et documents mis à disposition sur le site web. Ensuite, il est possible de consulter et d’enrichir le calendrier 2012 des événements sportifs écoresponsables, permettant ainsi de participer à ces manifestations vertes, et de boycotter celles qui ne le sont pas ! Chacun peut également s’informer de l’actualité liant le sport au développement durable (toujours sur le site), mettant en lumière les bonnes pratiques de clubs, d’associations, de sportifs professionnels ou encore d’hommes de l’ombre qui montrent la voie vers davantage d’éco-responsabilité sportive et sociale.

Enfin, «que chaque citoyen que nous sommes prenne rendez-vous avec sa conscience, se retrousse les manches et mette la main à sa pâte pour inverser le cours de choses. Ne nous demandons plus si nous en sommes capables… faisons-le! »

Crédits photos : 2012 année Ecolympique
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/t/societe-green/politique/id3453021 Politique | Pearltrees

    [...] 2012, en route pour un voyage ECOlympique ! | zegreenweb Car tout le monde, individuellement et collectivement, peut faire un petit quelque chose à son niveau et selon ses possibilités du moment. Cet élan vert pour un sport plus ECO-logique et durable a été officiellement lancé le 1er décembre via son site web dédié http://2012anneeecolympique.blogspot.com où Tidipi, sa mascotte officielle, dynamique et joyeuse accueille la tribu des sportifs et des futurs ECOlympiens. A travers ce mouvement, c’est un nouveau challenge à relever qui leur est offert. La première mission consiste à faire voyager Tidipi – diminutif portugais de tartaruga de pente (tortue à écailles en Français), une espèce qui se reproduit sur les côtes bahianaises du Brésil – dans ses réseaux sociaux réels et virtuels, pour fédérer autour de ce mouvement. [...]