Un jeune ghanéen fabrique des motos électriques à partir de batteries d’ordinateur recyclées

Un jeune ghanéen fabrique des motos électriques à partir de batteries d’ordinateur recyclées
Parfois, vous n'avez pas besoin d'énormes usines et de grands ingénieurs pour inventer des choses. C'est ce que nous prouve Lawrence Adji, Ghanéen de 26 ans, qui transforme de vieilles batteries d'ordinateurs en motos électriques. 

Le Ghana est un pays africain où de très nombreux conteneurs arrivent chaque jour pour décharger des tonnes de déchets électroniques venus directement des pays occidentaux. 

Un jeune pilote amateur a réussi l’exploit de trouver un usage aux batteries d’ordinateurs usagées, et de les transformer en batteries de motos à l’autonomie à faire pâlir certains constructeurs « officiels ».

C’est dans son garage que Lawrence Adji fabrique ses motos électriques. Et il construit tout de A à Z : la fourche, le cadre et les roues pour que tous les éléments puissent fonctionner avec ses batteries. Il dispose seulement d’une machine qui lui permet de souder et de combiner des éléments de sa moto électrique. 

Ses motos sont ensuite customisées à la bombe de peinture…toujours avec les moyens du bord. Sur sa batterie, Lawrence a également ajouté un chargeur de smartphone, et il peut toujours être utilisé.

 « J’ai un chargeur sur mesure qui se branche sur secteur pour recharger la moto » indique Lawrence Adji, avant de préciser que sa batterie se charge en seulement 3 heures et offre 120 km d’autonomie sur la moto. Il a également ajouté le freinage, le mode marche arrière, trois interrupteurs et une jauge de batterie, tous entièrement programmables via Bluetooth.