NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Un paysan péruvien attaque RWE en justice

Saul Luciano Lliuya est un paysan péruvien de 35 ans qui a décidé d’entamer une procédure judiciaire à l’encontre du géant allemand de l’énergie RWE. C’est un peu l’histoire de David contre Goliath : le fermier, qui réside au Pérou, accuse l’électricien allemand de favoriser la fonte des glaces dans les Andes et, par conséquent, de menacer son existence. M. Luciano Lluiya a déposé il y a un an une plainte auprès du tribunal d’Essen, dans l’Ouest de l’Allemagne.

Le procès, qui se tiendra le jeudi 24 novembre prochain, réunira pour la première fois les deux parties. Elles auront pour la première fois “la possibilité de compléter leur exposé des faits”. L’objectif de cette rencontre est simple : la justice devra décider si la plainte est recevable et, si tel était le cas, prononcer un verdict.

En raison de son important parc de centrales à charbon, l’énergéticien allemand RWE est aujourd’hui un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre de la planète. Il a à ce titre une importante part de responsabilité dans l’accélération de la hausse globale des températures terrestres et donc dans la fonte des glaciers. Saul Luciano Lliuya estime ainsi que RWE doit aider financièrement la ville de Huaraz, capitale de la province péruvienne d’Ancash, à se protéger d’une possible vague d’inondations due à la fonte des glaciers.

“Les grands contributeurs au changement climatique, comme RWE, doivent enfin prendre leur responsabilité pour les conséquences de leurs émissions”, explique Saul Luciano Lliuya, sûr de son bon droit de poursuivre RWE. Il s’agit d’un cas unique en son genre selon Germanwatch, l’association environnementale qui soutient l’initiative du fermier.

Pour assurer sa défense, M. Luciano Lluiya pourra compter sur son avocate Roda Verheyen, qui s’appuiera sur une étude climatique censée démontrer que RWE est responsable de près de 0,5% du total des émissions mondiales de gaz à effet de serre depuis le début de l’ère de l’industrialisation.

L’agriculteur péruvien a confié aux journalistes de l’AFP qu’il a passé la moitié de sa vie à regarder les glaciers disparaitre progressivement sous l’effet du réchauffement climatique. Dans la région dans laquelle il vit, ce phénomène a entrainé la formation de nouvelles lagunes qui surchargent les anciennes : elles menacent désormais de les faire déborder et d’engloutir les villages environnants.

À ce titre, M. Luciano Lluiya réclame 17.000 euros au nom de sa communauté. Il compte utiliser cette somme pour financer une partie du chantier qui vise à sécuriser la menaçante lagune. Il demande également à RWE le remboursement de 6.3000 euros au titre du dédommagement des frais déjà engagés en matière de protection.

Le numéro 2 allemand de l’énergie semble cependant serein : “Nous considérons la plainte comme infondée. Il n’y a pas de base légale à la requête du plaignant”. Le fait d’émettre des gaz à effet de serre n’est notamment pas contraire à la loi estime le groupe RWE. “Nous apportons une énorme contribution à la modernisation des centrales à charbon en Allemagne et avons investi des milliards dans les énergies renouvelables”, se défend-il même.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !