NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Trophées du business vert : en route vers une économie durable ?

Trophées du business vert : en route vers une économie durable ?
Les locaux de l’Expansion ont accueilli avant-hier la cérémonie des Trophées du business vert. L’occasion de récompenser les entreprises qui agissent pour le respect de l’environnement en France

« Il ne peut y avoir de salut économique sans une économie verte, sobre en ressources naturelles et décarbonée ». Cette déclaration de Michèle Pappalardo, Commissaire générale au développement durable au ministère de l’Ecologie, est aussi l’intime conviction des organisateurs  des Trophées du business vert, qui ont été remis avant-hier.

Issus de l’alimentaire, de l’habitat, de la finance, de l’énergie et du textile, les quatre lauréats du concours militent pour une économie basée sur d’autres fondements que la seule recherche du profit. Le jury, composé d’experts en écologie, dont  Eric Molinié, directeur délégué au développement durable du groupe EDF, partenaire de l’opération, l’écrivain et  philosophe naturaliste Yves Paccalet, le professeur et auteur de L’Economie verte (Ed. PUF) Manuel Flam ou encore la directrice de notre confrère Neoplanete Yolaine de la Bigne, a été conquis par «  la dynamique de développement durable, prenant en compte les dimensions sociale, sociétale et environnementale » des candidats. A noter que les internautes ont également pu désigner leur « coup de cœur ».

Côté web, c’est la coopérative «énergie militante » Enercoop de Patrick Behm et Julien Noé qui a eu les faveurs des votants. Cette entreprise solidaire produit de l’énergie « éthique et 100% durable » utile à plus de 6 000 professionnels et particuliers. Côté jury, c’est l’initiative de François Pélissier, avec Ecologgia, éco-constructeur de maisons et bâtiments bioclimatiques à haute performance énergétique, qui a raflé la mise. La récompense de la catégorie Pionniers a été décernée à Marc Vergnet, unique fabricant français d’éoliennes rabattables résistantes aux conditions extrêmes, et accessoirement inventeur d’une pompe hydraulique installée désormais dans 100 000 villages d’Afrique. Le service de covoiturage de Frédéric Mazzella, lui, a remporté la récompense de la catégorie Challengers. Avec près de 800 000 membres inscrits sur son site comuto/covoiturage.fr, ce sont 200 000 tonnes de CO2 qui ont été économisées sur quelque 5 millions de trajets.

Les éco-designers de Réversible Marie et Jean-Marc Imberton, qui ont fait du recyclage en boucle leur marque de fabrique, ont quant à eux été récompensés dans la catégorie Espoirs. Leur collection de sacs et accessoires de décoration fabriqués à partir d’éco-matériaux a séduit amateurs et connaisseurs. « Comment concilier conviction écologique et exigence de rentabilité ? » C’est l’épineuse question qu’ont soulevée les membres du jury lors de cette soirée marquée par l’optimisme et le positivisme. Bien que très satisfaits de l’émergence de projets innovants et responsables, ils espèrent à terme que l’entreprise fera « partie d’un écosystème respectant la cause des clients, des fournisseurs, des salariés, de l’environnement, autant que des actionnaires ». Nous aussi.

Crédit photo : lexpansion.com
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !