NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

La Banque Européenne d’Investissement, nouveau sponsor des véhicules hybrides de Peugeot

La Banque Européenne d’Investissement, nouveau sponsor des véhicules hybrides de Peugeot
Le développement des hybrides rechargeables PSA Peugeot-Citroën devrait être facilité par l’appui financier de la BEI

La Banque européenne d’investissement (BEI) vient de signer un contrat de financement avec PSA Peugeot-Citroën, attribuant au constructeur la bagatelle de 200 millions d’euros pour développer ses véhicules hybrides.

Cette somme constitue un soutien de poids au programme de développement des véhicules hybrides rechargeables initié par le groupe automobile français et un gage précieux à son ambition de concevoir des véhicules polyvalents alliant les avantages du diesel sur route et la mobilité électrique pour tous les trajets en ville.

II devrait par ailleurs permettre à PSA de ne pas se faire doubler par ses concurrents en matière de réduction des émissions de CO2. « Ce prêt BEI, c’est l’engagement concret de l’Europe en faveur de l’innovation et du développement durable au sein du secteur automobile pour le développement d’un véhicule propre et économe en énergie. Notre objectif est d’aider les constructeurs automobiles à améliorer de façon significative le rendement énergétique des véhicules tout en réduisant leurs émissions de CO2 », a précisé Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI.

Un deal vieux de 25 ans

Ce n’est cependant pas la première fois que PSA Peugeot Citroën est dans les petits papiers de la BEI. Grâce à un partenariat de qualité instauré depuis 25 ans, le constructeur français a déjà obtenu plus de 600 millions d’euros de la Banque. Leur accord s’inscrit plus précisément dans le cadre du Mécanisme Européen pour des Transports Propres (METP), lequel est destiné à relancer l’économie communautaire. Le METP vise aussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) des véhicules européens (voitures, camions, deux roues) en soutenant la recherche-développement et l’innovation des entreprises, l’objectif final étant d’accélérer le verdissement du parc automobile européen. Depuis décembre 2008, la BEI a ainsi pu accorder 6,7 millions d’euros de prêts au secteur automobile grâce à ce mécanisme.

Les 200 millions d’euros alloués à PSA Peugeot-Citroën doivent quant à eux faciliter la mise sur le marché de ses véhicules hybrides et notamment des hybrides diesel Peugeot 3008 et la Citroën DS5, qui doivent rejoindre les routes de France dès l’année prochaine. Il faudra en revanche patienter jusqu’en 2012 pour monter à bord de son crossover 3008 version hybride rechargeable. En attendant le groupe automobile a toutes les cartes en main pour devenir l’un des fers de lance du secteur.

Crédit photo : Flickr - alazaat
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !