NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Tour de France 2011 : le puy Mary en lice pour être labellisé Grand site de France

Tour de France 2011 : le puy Mary en lice pour être labellisé Grand site de France
Le puy Mary pourrait devenir l’an prochain le onzième Grand site de France labellisé par le ministère de l’Ecologie

Après avoir relié Saint-Flour (Cantal) hier, les coureurs du Tour de France goûtent aujourd’hui au Lioran (Cantal) un repos bien mérité. Cette station est située en plein cœur du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne,  qui s’étend sur près de 400 000 hectares. Outre le célèbre Puy de Dôme, les touristes sont nombreux à converger vers le puy Mary (Cantal), lequel culmine à 1787 mètres d’altitude et pourrait être désigné Grand site de France d’ici l’année prochaine.

Rappelons que cet écolabel, délivré par le ministère de l’Ecologie a été instauré il y a huit ans et permet à certains sites naturels de bénéficier d’une mesure de protection. Un bon moyen pour les pouvoirs publics de protéger les « cadeaux » de Dame Nature d’éventuels débordements anthropiques. « Ce sont des territoires vivants et c’est parce qu’ils sont vivants que nous voulons les préserver », résume Anne Vourc’h, directrice du réseau des Grands sites de France. Le puy Mary met tout en œuvre pour obtenir le précieux sésame, à travers notamment des opérations de restauration du site lancées pour mieux gérer les flux touristiques, qui fragilisent chaque jour un peu plus un massif déjà sensible. Ce label représenterait « une reconnaissance pour la bonne gestion du site, tant en termes de préservation que de développement local », explique Bernard Delcros, président du syndicat mixte du puy Mary et à ce titre bien placé pour savoir qu’un certain nombre de critères doivent être remplis pour prétendre à une telle récompense.

le tour de france 2011 se pose au lioran

Il faut dans un premier temps que tout le site ait été classé comme « espace protégé » et qu’une « opération Grand site » ait été lancée, sachant que plus de 10 000 hectares répartis autour du puy Mary sont classés depuis 1985 et que le syndicat mixte à débuté 14 ans plus tard ladite opération, qui vise à établir un programme d’actions en vue d’une meilleure préservation du site. « Aujourd’hui nous avons suffisamment avancé pour prétendre au label », estime M. Delcros. Le syndicat va cependant devoir se conformer à un processus administratif très précis et relativement long. Si le calendrier est respecté, un inspecteur général du ministère viendra sur le site fin octobre pour procéder à un état des lieux.  Deux mois plus tard, si tout se passe comme espéré, M. Delcros et son équipe iront défendre leur dossier devant la Commission supérieure des sites, perspectives et paysages, le verdict devant être rendu début 2012.

En cas de réponse favorable, le puy Mary rejoindra les dix Grands sites de France déjà répertoriés et l’Auvergne verra deux de ses sites labellisés, le puy de Dôme ayant déjà obtenu l’accord du ministère de l’Ecologie il y a trois ans. On croise les doigts pour ses défenseurs.

Crédits photos : flickr – audi_inspiration / Humbert 15
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    On leur souhaite d’y arriver !

  • sandra

    On croise donc également les doigts pr eux !

  • visiteur

    depuis ma plus tendre enfance, j’ai eu la chance d’arpenter la montée. même si le béton est image de nuisance, il est là un revêtement protecteur. il démontre un réel travail de protection, tout en ouvrant ce lieu magique au plus grand nombre. je souhaite, pour nous tous, que cette démarche soit couverte de réussite. ce vieux volcan et ses habitants le méritent.