NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

TDF 2011 : Montpellier présente son projet Ecocité à New-York

TDF 2011 : Montpellier présente son projet Ecocité à New-York
Dans le cadre du 41ème Atelier Projet Urbain, le président de Montpellier Agglomération s’est rendu à New York (Etats Unis) pour présenter son projet Ecocité.

Partis de Limoux dans la matinée, les coureurs du Tour de France arriveront tout à l’heure à Montpellier (Hérault) après avoir notamment longé les remparts de Carcassonne (Aude), grimpé la côte de Villespassans (Hérault) et traversé Pézenas (Hérault). Montpellier Agglomération entreprend depuis plusieurs années une politique environnementale ambitieuse, au point d’avoir obtenu en 2009, dans le cadre du plan « Ville durable » initié par l’ancien ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo, le label Ecocité pour son projet « de Montpellier à la mer ».

Président de Montpellier Agglomération, Jean-Pierre Moure était il y a quelques jours en déplacement à New York (Etats-Unis) à l’occasion du 41èmeAtelier Projet Urbain afin d’y présenter ledit projet. L’édition 2011 de l’événement est en effet consacrée au thème « Stratégies et régulation métropolitaines ». Il y a notamment été question de la « reconquête » des bords de rivière ainsi que du réaménagement durable des espaces publics.

« De Montpellier à la mer », lui, consiste en des modifications en profondeur du territoire entre Castelnau-le-Lez, Montpellier, Lattes et Pérols (Hérault). Comme l’exige l’écolabel, les différents espaces seront peu à peu réagencés en fonction des standards actuels du développement durable sur près de huit kilomètres, du cœur de la ville au littoral.

Sujette à l’implantation anarchique de grands commerces de périphérie, l’actuelle route commerciale devrait être réhabilitée avec la construction de bâtiments « durables ». La nouvelle ligne 3 de tramway fait également partie des infrastructures qui seront relookées. Une première rame a d’ailleurs déjà rejoint la capitale héraultaise et fait actuellement l’objet d’une série d’essais. Montpellier Agglomération a en outre investi plus de 10 millions d’euros dans la construction du MIBI (Montpellier International Business Incubator), une pépinière d’entreprises de 3 500 mètres carrés inscrite elle aussi dans une démarche écologique. Sept cents mètres carrés de panneaux photovoltaïques y ont été installés, faisant du MIBI le premier bâtiment à énergie positive construit par l’agglomération.

Reste la troisième ZAC (zone d’aménagement concerté), baptisée « Port Marianne – Rive Gauche », qui ne fait pas partie du projet « de Montpellier à la mer » mais a elle aussi été pensée green. Une autre preuve que l’écologie fait son trou dans la métropole languedocienne.

Crédits photos : flickr – Wolfgang Staudt / Neil T
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Au boulot !

  • gaga

    Je ne l’aurais pas mieux dis !