NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Tabagisme : les photos choc investissent les paquets de cigarettes

Tabagisme : les photos choc investissent les paquets de cigarettes
Avec l’apparition d’images choc sur les paquets de cigarette, le gouvernement veut atteindre la sensibilité des fumeurs. Premier bilan dans quelques semaines pour connaître leur impact

Le nombre de fumeurs n’ayant pas suffisamment diminué à leurs yeux, les autorités françaises ont décidé de passer à l’étape supérieure. Comme dans plusieurs dizaines d’autres pays, des images sans équivoque sur les ravages provoqués par le tabagisme seront désormais collées sur les paquets de cigarettes vendus dans l’Hexagone.

Quatorze clichés de nature à faire réfléchir les fumeurs les plus dépendants ont été sélectionnés. Une mesure qui suscite bien des réserves auprès des buralistes, lesquels pensent que les consommateurs ne regarderont pas davantage le paquet et que la consommation globale de cigarettes en France ne baissera pas significativement. Ca n’empêche : le fait est que les pouvoirs publics ont mis la gomme ces dernières années, par exemples en interdisant de fumer dans les lieux publics et en instaurant la menace d’une amende contre ceux qui auraient l’outrecuidance de jeter leur mégot dans la rue  – elle peut atteindre 183€ à Paris, un montant somme toute pas indécent au regard du temps que met un mégot à se dégrader. Des décisions qui ont à chaque fois fait débat mais qui s’imposaient du point de vue écologique eu égard à l’impact global de la consommation de tabac sur la planète.

Ils ne sont sans doute pas nombreux à y penser mais « l’histoire » de la cigarette ne commence pas dans le bureau de tabac. Les plants de tabac ont occupé quelque 3,7 millions d’hectares dans le monde en 2008, essentiellement dans les pays les plus pauvres. Autant de terres qui ne sont pas utilisées pour nourrir des populations le plus souvent mal nourries mais qui subissent quand même les conséquences de l’agriculture intensive (intrants chimiques, pollution des réserves d’eau potable, destruction d’habitat de nombreuses espèces, etc.). La culture du tabac empiète aussi sur les terre alentours, avec des besoins colossaux puisque pour sécher un kilo de feuilles de tabac, il faut au moins dix kilos de bois ! Exploitation de la main-d’oeuvre  – l’industrie du tabac ne déroge pas à la « règle » – , pollution et destruction de l’environnement, notamment avec l’étape du séchage des feuilles : le tabac nuit et la santé des hommes et à celle de la planète.

Crédit photo : Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !