NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Sécheresse : un million de tonnes de paille distribuées aux agriculteurs

Sécheresse : un million de tonnes de paille distribuées aux agriculteurs
Il y a un peu plus de deux semaines, le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire dévoilait son plan de soutien aux agriculteurs. Il semblerait aujourd’hui que les mesures énoncées se concrétisent

Les mois d’avril et de mai ont été sensiblement plus secs et plus chauds (+2,5 degrés Celsius en moyenne) que la normale. Principales victimes de la sécheresse, les agriculteurs, confrontés à des récoltes calamiteuses, mais aussi les éleveurs, qui n’ont pas davantage été épargnés par le déficit pluviométrique. Faute de paille, certains ont en effet dû se résoudre à vendre leurs bêtes pour ne pas avoir à les nourrir.

Il y a un peu plus de deux semaines, le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire dévoilait son plan d’aide au secteur primaire. Même si la pluie a depuis permis de rendre les pelouses un peu plus vertes, elle n’a malheureusement pas suffi à rétablir la sérénité et dans certaines régions les agriculteurs n’ont plus de quoi nourrir leur bétail.

Les mesures déployées par le ministère commencent néanmoins à se mettre en place. Parmi elles, l’organisation d’un transport de paille entre les régions de production céréalière et les régions d’élevage. Un million de tonnes de paille devrait être acheminées à partir de la mi-juillet via le train puis des camions pour les liaisons finales entre la gare et les exploitations.

sécheresse : de la paille sera distribuée aux éleveurs pour faire face

L’armée s’est par ailleurs engagée à donner un coup de main en prêtant ses entrepôts pour stocker les ballots de paille, facilement inflammables. La SNCF, qui doit elle aussi participer à ce plan de solidarité, ne propose cependant pas encore de tarifs assez avantageux, ce qui a amené M. Le Maire à inviter l’entreprise ferroviaire à « jouer le jeu » en proposant « des tarifs intéressants ». Le gouvernement négocie également pour que les péages soient gratuits pour les camions transportant de la paille.

Les pluies abondantes qui tombent actuellement sur le pays ne suffiront donc pas à redonner le sourire aux agriculteurs et à l’heure où nous écrivons ces lignes 58 départements sont encore concernés par des restrictions d’eau. A titre d’exemple, la région bordelaise ne parvient pas à combler son déficit pluviométrique, lequel se situe toujours aux alentours de 75%. De fait, même si la pluie continuait de tomber jusqu’à la fin de l’été, les nappes phréatiques ne recouvreraient pas leurs niveaux habituels, les pluies estivales étant efficaces sur la partie superficielle des sols mais échouant à compenser l’évaporation naturelle de l’eau en cette saison. Les géologues estiment même qu’il faudra plusieurs saisons hydrologiques (NDLR : du 1er septembre au 1er mars) normales pour qu’elles refassent le plein.

Outre l’aide apportée par le gouvernement pour acheminer la paille auprès des éleveurs en difficulté, les agriculteurs attendent toujours de savoir s’ils pourront bénéficier de l’aide financière prévue par le Fonds National de Calamité Agricole (FNCA). Il était question d’une enveloppe de 200 millions d’euros dont ils n’ont pas encore vu la couleur. Les premiers versements devraient intervenir mi-septembre. Si tout va bien…

Crédits photos : flickr - Mueritz / Mundoo
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • gaga

    La situation reste difficile, cependant elle s’améliore un peu. C’est déja ca !

  • lilou

    Il faut surtout prendre des décisions, pour que ces problèmes ne se réitèrent pas tous les ans !