NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Sécheresse : Bruno Le Maire dévoile son plan

Sécheresse : Bruno Le Maire dévoile son plan
Quelque 54 départements sont désormais touchés par des restrictions d’eau

Le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire a annoncé hier un plan d’aide aux agriculteurs, alors que 54 départements français sont désormais touchés par des restrictions d’eau.

« Si la sécheresse continue dans les semaines à venir, on peut avoir une situation peut-être plus terrible encore que celle de 1976 », a déclaré le ministre. Cette année- là, la météo avait amené le gouvernement à prélever un impôt exceptionnel pour indemniser les agriculteurs touchés par le déficit pluviométrique. La stratégie présentée par M. Le Maire est toutefois bien différente de celle mise en place il y a trente-cinq ans pour faire face à la sécheresse.

Ce plan survient deux semaines après la réunion de la « Commission de suivi hydrologique » organisée par la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet. Son homologue de l’Agriculture a quant à lui d’ores et déjà annoncé qu’il aurait recours au FGCA (Fonds de garantie des calamités agricoles), dont le budget s’élève actuellement à 100 millions d’euros. Les banques et les assurances seront cependant elles aussi mises à contribution pour indemniser les éleveurs et l’addition devrait atteindre plusieurs centaines de millions d’euros. « Penser qu’on s’en sortirait à 80 ou 100 millions d’euros serait naïf », a ainsi reconnu M. Le Maire.

la sécheresse touche désormais 54 départements

La SNCF mise à contribution

Pour bénéficier de ces dédommagements, les agriculteurs devront répondre à un critère précis : seuls ceux qui auront essuyé des pertes de plus de 30% par rapport à la moyenne des années précédentes pourront espérer être indemnisés.

Le fonds de garantie abondé par l’Etat se réunira à partir du 15 Juin pour traiter les différents dossiers et il leur faudra attendre mi-septembre pour recevoir une compensation financière. En attendant, M. Le Maire a annoncé la mise à disposition par le secteur bancaire de 700 millions d’euros de prêts à 1,5% pour les jeunes agriculteurs.

A noter que la SNCF a elle aussi été sollicitée puisque des trains vont être réquisitionnés tout au long de l’été pour acheminer des dizaines de milliers de tonnes de paille et de fourrage. Il est en effet « urgent » aux dires de M. Le Maire que tous les éleveurs trouvent du fourrage et de la paille, ce à un prix accessible.

La participation de la SNCF vient compléter la mise en place de « contrats » qui permettent à une quarantaine de départements d’avoir accès à plus d’un million de tonnes de paille à un prix maximum de 25 euros la tonne. Le président de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) Xavier Beulin ne s’est pas encore exprimé sur les mesures de ce plan de secours mais il était hostile à l’idée d’un impôt exceptionnel. Sur ce point au moins il a été entendu. Pour le moment…

Crédits photos : Bandit_271/ Arnaudcarette
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !