NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Salon de Genève : les constructeurs français affûtent leurs armes vertes

Salon de Genève : les constructeurs français affûtent leurs armes vertes
Présentée au Salon de Genève, la Peugeot 3008 HYbrid 4 est une série limitée à trois cents exemplaires

La quatre-vingt unième édition a débuté aujourd’hui et s’achèvera le 13 mars prochain. Point de passage obligé pour tous les grands constructeurs automobiles, la manifestation abrite cette année encore un « Pavillon vert » où cohabiteront dix jours durant trente-six exposants qui présenteront dix-sept premières mondiales.

« Dans les « Essais verts », douze marques offrent la possibilité de tester treize véhicules électriques (NDLR : deux ou quatre roues) différents », précise également le site Internet de l’événement.

Parmi les attractions de ce millésime 2011, la Peugeot 908 HYbrid4, bolide de course de cinq cent cinquante chevaux équipé de batteries lithium-ion qui devrait prendre part à la journée test des Vingt-quatre heures du Mans (Sarthe) le 24 avril prochain. Autre opus alternatif présenté par la marque au lion dans la métropole suisse, celui-là accessible au grand public, la 3008 HYbrid4, éditée en trois cents exemplaires (dont cent en France) et disponible dès aujourd’hui à la réservation. Premier « full hybrid diesel » de la planète, ce crossover quatre roues motrices de deux cents chevaux n’émet que quatre-vingt dix-neuf grammes de dioxyde de carbone au kilomètre et est proposé à partir de quarante et un mille cinq cents euros.

À noter également que PSA et le groupe allemand BMWlequel va par ailleurs développer des véhicules décarbonés, dont la citadine quatre places Megacity, qui devrait être commercialisée en 2013 – ont officialisé lundi leur intention d’investir cent millions d’euros dans un projet de société commune dédiée aux technologies hybrides. Celui-ci se traduirait par la construction de deux sites, l’un dans la banlieue de Munich, l’autre à Mulhouse (Haut-Rhin), coeur historique du constructeur français, qui devraient employer un total de quatre cents personnes.

Renault a de son côté levé le voile sur le prix de la Twizy, quadricycle auquel nous avons consacré un article en octobre et qui sera l’atout « tendance » de sa future gamme électrique. Présenté à Genève dans sa version définitive, ce modèle mi-auto mi-scooter (quatre roues, deux mètres trente-deux de long pour un mètre dix-neuf de large) coûtera six mille neuf cent quatre-vingt dix euros (prix catalogue). « Le client sera locataire de la batterie. L’abonnement mensuel sera de quarante-cinq euros TTC par mois pour sept mille cinq cents kilomètres par an », a par ailleurs précisé Renault sur son site Internet.

Déjà présenté lors du Mondial de l’Automobile à Paris l’an passé, le sculptural concept-car DeZir est également présent sur le stand de la marque au losange. Il est toujours aussi plaisant à regarder. L’implication environnementale des deux fleurons nationaux, elle, nous fait chaud au coeur.

Crédit photo : Wikimedia Commons – Thomas Doerfer
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Espérons que leur implication ne s’arrête pas là et que leur prix baissent un peu.
    Il convient de saluer cet effort qui n’est heureusement pas isolé.