NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Qui sont les milliardaires les plus “verts” ?

Qui sont les milliardaires les plus

Peut-on être “vert” lorsque l’on croule sous les billets verts ? En 2010, le magasine économique américain Forbes avait tenté de répondre à cette question avec un de ses fameux classements :  les dix milliardaires les plus green au monde. Réactualisé cette année, ce Top 10 évalue cette fois le montant total du “capital vert” des personnalités les plus riches.

Exit les Richard Branson ou fondateurs de Google : les milliardaires présents sur cette nouvelle liste sont principalement des illustres inconnus. En effet, le nouveau classement ne “récompense” plus ceux qui, avec leurs milliards amassés ici et là, s’engagent à préserver la planète, mais ceux qui ont su faire fortune en voyant justement un bel avenir économique dans le développement durable. Il va donc sans dire que ces nouveaux milliardaires verts sont encore plus motivés par les bénéfices que leurs prédécesseurs, bien qu’ils permettent de facto de plus amples avancées en termes d’écologie.

En tête de ce nouveau classement figure d’ailleurs une milliardaire verte malgré elle… Christy Watson doit toute sa fortune – et son nouveau titre – à son défunt mari, John T. Watson. Décédé en 2005, celui-ci avait largement investi dans la société américaine First Solar, leader dans la confection de cellules photovoltaïques en couches minces. C’est donc avec un capital vert de 12 milliards de dollars (soit environ 8,5 milliards d’euros) que Mme. Watson se voit décerner la médaille d’or du classement Forbes.

En seconde place, on retrouve un milliardaire qui lui n’est pas devenu vert par hasard et qui avait d’ailleurs su rentrer dans le Top 10 de Forbes l’année dernière : Aloys Wobben, fondateur  d’Enercon. Ce leader allemand en fabrication d’éoliennes pèse un total de 3,3 milliards de dollars (soit environ 2,3 milliards d’euros) – capitaux entièrement green – grâce à ses turbines installées dans une trentaine de pays.

Les chinois s’emparent du classement grâce au développement des énergies renouvelables

Il en est un autre qui se retrouve une nouvelle fois dans la liste érigée par Forbes : Vinod Khosla, géni des affaires américain, pour avoir soutenu une quarantaine d’entreprises vertes via son fonds d’investissement Khosla Venture. Parmi celles-ci on peut citer l’entreprise thermale Austra, qui a été vendue l’an passé à Areva, la société Kior qui consiste à transformer des copeaux de bois en essence, ou encore Amyris consacrée aux biocarburants. En revanche, il va donc sans dire que les investissements de M. Khosla ne sont pas tous verts de chez verts…

Ce classement démontre par ailleurs la volonté de l’Empire du Milieu à développer son secteur des énergies renouvelables puisque quatre milliardaires chinois figurent dans ce nouveau Top 10. Messieurs Zhu Gongshan, Wang Chuanfu, Han Junliang et Wu Jianlong sont devenus des leaders en termes de technologies vertes dans leur pays, via leurs entreprises de confection de matériaux pour panneaux solaires, d’énergie éolienne ou de batteries pour véhicules électriques.

Ainsi, les milliardaires cette année ne figurent pas sur cette “liste green” par hasard. Ils ont fait de l’écologie un business, contrairement à la plupart de ceux récompensés l’année précédente. Les plus connus étaient notamment Richard Branson, PDG du groupe Virgin qui prône pour une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), ou Larry Page et Sergei Brin, qui via Google investissent largement dans les énergies renouvelables. Bien que davantage engagés par conviction que les milliardaires verts de 2011 (même si l’on ne peut prétendre qu’ils n’y voient pas non plus un certain intérêt économique), leur business à eux est par nature toutefois loin d’être aussi vert…

Crédits photos : flickr - Tracy O / nrkbeta
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Je ne sais pas si le changement de méthode de classement vaut le coup… Contre des milliardaires au discours verts (stars et compagnie), nous échangeons des milliardaires grâce au green… mais qui ne le sont peut-être même pas eux-mêmes!

  • gaga

    Je ne suis pas d’accord ac hyper ecolo. c’est deja une belle avancé. Ils sont milliardaires et sont respectueux du moins un minimum. Personnellement ca me va.

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/top/id3453031 Top by zegreenweb – Pearltrees

    [...] Qui sont les milliardaires les plus “verts” ? | zegreenweb En 2010, le magasine économique américain Forbes avait tenté de répondre à cette question avec un de ses fameux classements : les dix milliardaires les plus green au monde. Réactualisé cette année, ce Top 10 évalue cette fois le montant total du “capital vert” des personnalités les plus riches. Exit les Richard Branson ou fondateurs de Google : les milliardaires présents sur cette nouvelle liste sont principalement des illustres inconnus. En effet, le nouveau classement ne “récompense” plus ceux qui, avec leurs milliards amassés ici et là, s’engagent à préserver la planète, mais ceux qui ont su faire fortune en voyant justement un bel avenir économique dans le développement durable . [...]