NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Puma : L’environnement c’est dans la boîte

Puma : L'environnement c'est dans la boîte
Une armature en carton va progressivement succéder aux boîtes à chaussures Puma. Une mesure qui aura des conséquences environnementales spectaculaires

Bonne nouvelle pour les défenseurs de l’environnement et pour les fans de l’équipementier sportif allemand : Puma est désormais en guerre contre le suremballage. Contre l’emballage tout court même, puisque la marque a décidé de supprimer purement et simplement ses boîtes à chaussures. Cette mesure « écolo » entre dans le cadre de son programme de réduction de son empreinte carbone.

À la place des boîtes traditionnelles, la marque, qui sur ce projet a collaboré avec le studio Fuseproject, va proposer une armature de carton qui permettra d’emballer les chaussures dans un sac réutilisable. Designées par le Suisse Yves Behar – lequel a notamment collaboré avec BMW, Hewlett-Packard, Microsoft et Nike -, les nouvelles « clever little bag » (littéralement « petites boîtes intelligentes ») seront sur le marché à compter du second semestre 2011. Elles sont le fruit d’une réflexion de vingt et un mois, qui a donné lieu à quelque deux mille idées et quarante prototypes.

Permettant de diminuer la consommation de carton de 65 % par rapport aux boîtes « standards » *,  elles vont bientôt « habiller » des millions de paires de baskets et impliqueront de fait une baisse des émissions carbone de dix mille tonnes par an. La direction de Puma a également évoqué une réduction de la consommation d’eau et d’énergie de plus de 60 % par an dans les usines (!) Plus ergonomiques que leurs aînées, les nouvelles boîtes devraient par ailleurs générer une économie de cinq cent mille litres de diesel dans le processus de transport.

Cerise sur le gâteau : le shopping-bag va donc lui aussi passer à la trappe, ce qui outre l’aspect pratique de cette initiative se traduira sur le plan écologique par une épargne annuelle de deux cent soixante quinze tonnes de plastique. Et Puma ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisque l’ensemble des vêtements de la marque devraient à terme être délestés des emballages. Il en résultera un gain environnemental encore plus conséquent. Le sponsor des Girondins de Bordeaux et des « Lions Indomptables » a décidé de prendre le virage « vert ». Un atout supplémentaire qui pourrait bien inciter ses concurrents Nike, Reebok et consorts à vouloir en faire autant.

* : soit une économie de huit mille cinq cents tonnes qui équivaut au poids de mille quatre cent éléphants adultes.

Crédit photo : The Digital News Agency
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !