NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Protection de l’Arctique : Greenpeace signe un accord historique

C’est une importante victoire que vient de remporter l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Greenpeace. L’association d’envergure internationale a en effet annoncé mardi 24 mai la signature d’un accord empêchant la pêche à la morue dans une partie de l’Océan Arctique. Cette accord a été conclu avec deux importants groupes de pêcheurs ainsi que de nombreux professionnels (distribution, transformation…) spécialisés dans le poisson.

Concrètement, Greenpeace a réussi à obtenir le gel immédiat des activités de pêche au chalut sur une aire maritime située autour de l’archipel norvégien de Svalbard (Norvège). L’ONG exige notamment la mise en place de diverses opérations de cartographie précise : il s’agira d’étudier la fragilité des fonds marins avant d’ouvrir de nouvelles zones de pêche dans ce secteur.

Greenpeace estime en effet que la méthode dit du “chalutage par le fond”, utilisée pour la pêche à la morue, peut entrainer des dommages environnementaux importants. Et notamment dans des zones où aucune législation spécifique ne régule les activités de pêche et où la protection de l’environnement est laissée entre les mains des acteurs industriels.

“C’est un accord historique qui fédère les principaux acteurs de la pêche du cabillaud en mer de Barents et en mer de Norvège”, estime Frida Bengtsson, spécialiste de l’environnement marin à Greenpeace.

Négocié à l’initiative de Greenpreace, cet accord a notamment été paraphé par le regroupement Fiskebåt (Norvège) et Karat (Russie), les deux flottes professionnelles dominantes dans la région. L’Association norvégienne de propriétaires d’embarcations de pêche s’est également engagée à ne plus pêcher de morue dans ce que les Nations Unies ont baptisé la zone de pêche 27. Auparavant recouverte de glace, cette zone maritime couvre une partie des océans Arctique et Atlantique, dans le nord de l’Europe.

La flotte norvégienne a même décidé d’aller plus loin en s’inscrivant dans une démarche active aux côtés de l’ONG environnementale canadienne. Elle va en effet “contribuer à identifier des zones particulièrement vulnérables et s’abstiendra d’y pêcher jusqu’à un recensement précis des stocks”, a déclaré Jan Ivar Maråk, un de ses dirigeants, dans un communiqué de presse.

L’accord a également été approuvé par deux importants groupes européens de transformation de poisson ainsi que la société danoise Espersen, le britannique Young’s Seafood, la chaîne de restauration rapide américaine McDonald’s et les enseignes de distribution Tesco, Sainsbury’s et Marks and Spencer.

“Nos clients veulent être sûrs que le poisson disponible dans nos magasins est capturé sans nuire aux écosystèmes marins”, a expliqué Giles Bolton, responsable de l’approvisionnement chez Tesco.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://bestsmartphones.net.in/flipkart-smartbuy/ flipkart online shopping

    flipkart online shopping…

    [...]that will be the finish of this article. Here you?ll obtain some web pages that we believe you?ll appreciate, just click the hyperlinks over[...]…

  • https://www.offtheracks.com.au/solar-powered/ Sony Laptop Backpack

    Sony Laptop Backpack…

    [...]check beneath, are some totally unrelated sites to ours, even so, they are most trustworthy sources that we use[...]…

  • http://rosemontresidences.com/blog/furnished-accommodation-in-toronto-2/ Short Term Rentals Toronto

    Short Term Rentals Toronto…

    [...]just beneath, are various absolutely not associated websites to ours, having said that, they may be certainly really worth going over[...]…

  • https://www.dearcamellia.com.au/collections/indian-collection Best organic tea

    Best organic tea…

    [...]the time to study or check out the material or websites we’ve linked to below the[...]…