NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Projet ULCOS : captage et stockage de CO2 pourraient s’implanter en Lorraine

Projet ULCOS : captage et stockage de CO2 pourraient s'implanter en Lorraine

Le gouvernement a délivré hier le permis exclusif d’exploration indispensable à la poursuite du projet ULCOS-BF sur le site ArcelorMittal de Florange (Moselle).

On l’a évoqué, les projets de stockage et de captage de CO2 peinent actuellement à s’imposer à l’échelle internationale. Beaucoup moins nombreux que prévu – et que nécessaire étant donné la dégradation de la conjoncture climatique -, ils ne sont que soixante-quatorze à être lancés à l’heure où nous écrivons ces lignes. Loin, très loin de l’estimation de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) selon laquelle il en faudrait mille cinq cents d’ici vingt-cinq ans pour pouvoir répondre à la hausse de la demande énergétique mondiale… Tous les pays sont à la traîne, y compris ceux du G8, et rien hélas ne permet de croire que la situation s’améliorera dans les années à venir eu égard au contexte économique et aux prévisions pessimistes des experts.

Les pouvoirs publics ne sont cependant pas tous réticents, comme en témoigne l’octroi hier par le ministre de l’Énergie Éric Besson d’un permis exclusif d’exploration à ArcelorMittal concernant le projet-pilote ULCOS-BF (NDLR : ULCOS-BF pour « Ultra low CO2 steelmaking – Blast Furnace », ce qui signifie « Processus sidérurgiques de type haut fourneau à très basses émissions de dioxyde de carbone »), porté par le géant de la sidérurgie. « L’enjeu principal est de donner la capacité à l’industrie sidérurgique de s’adapter aux nouvelles exigences techniques motivées par la lutte contre le changement climatique », a-t-il rappelé.

Soutenu par la Commission européenne, ce programme est une première mondiale dans ce domaine et associe quinze États membres de l’Union Européenne (UE), quarante-huit entreprises et organisations mais aussi des instituts de recherches et des universités du Vieux Continent. Un bel aréopage qui pourrait parvenir à réduire de moitié les rejets carbone des fourneaux du site d’ArcelorMittal de Florange (Moselle), à condition bien sûr qu’il soit sélectionné.

En toute sécurité et en toute transparence

Dans la mesure où il est situé à quelques kilomètres de celui de Gandrange, connu pour avoir cessé ses activités en mars 2009 malgré l’engagement solennel de Nicolas Sarkozy de « prendre en charge tout ou partie des investissements nécessaires » à son maintien, le feu vert de M. Besson revêt donc aussi une dimension symbolique, dans un département au très fort passé minier et où le taux de chômage reste élevé. Interrogé sur France Info quant à l’avenir du site de Florange, devenu incertain depuis l’arrêt – provisoire, assure la direction – du deuxième haut-fourneau, le ministre a préféré ne rien promettre. « Je peux garantir que la direction assure qu’elle fait ce qu’elle avait dit, c’est-à-dire qu’elle engage des dizaines de millions d’euros pour la maintenance du site et pour le relancer dès qu’elle le pourra. Lakshmi Mittal (NDLR : le PDG d’Arcelor-Mittal) lui-même me l’a confirmé », a-t-il néanmoins déclaré.

Le projet ULCOS-BF, lui, n’est pas remis en cause et le gouvernement s’est déclaré prêt à le financer à hauteur de 25 %, c’est-à-dire à débloquer cent cinquante millions d’euros sur les six cents qu’il doit coûter.

En attendant la décision de sélection européenne, attendue pour l’année prochaine, Paris a enfin assuré veiller « à ce (qu’il) soit mis en oeuvre en toute sécurité pour la santé humaine et pour l’environnement, ce dans les meilleures conditions de transparence vis-à-vis des citoyens ». En témoigne la mise en place d’une consultation publique qui n’était pourtant pas légalement obligatoire. Et qui a fait cruellement défaut au moment où Jean-Louis Borloo, alors ministre de l’Écologie, a accordé des permis exclusifs d’exploration des gaz de schiste qu’il aura fallu un an et demi pour abroger…

Crédits photos : Wikimedia Commons – Jmontant / flickr – Andrew Newton
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • https://www.aftonbladet.se nyheter

    nyheter…

    [...]below you will uncover the link to some sites that we consider you’ll want to visit[...]…