NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Produire de l’énergie avec des vibrations, c’est possible !

Produire de l'énergie avec des vibrations, c’est possible !
A partir des vibrations que le corps humain peut émettre en mouvement, ce petit générateur peut produire 0,5 microwatt, ce qui est largement suffisant pour une montre par exemple.

Qui sait jusqu’où ce petit générateur peut aller pour tirer son énergie. Ce sont les chercheurs de l’université du Michigan (Etats-Unis) qui l’ont mis au point. Il s’agit d’une source d’énergie renouvelable capable de fournir en électricité des petits appareils électroniques. Les vibrations nécessaires peuvent venir de n’importe quelle origine, tant qu’elles sont assez fortes pour permettre au petit appareil de les capter et de les transformer en énergie.

Si ce dernier est un cousin de tous les appareils à énergie cinétique, c’est-à-dire l’énergie créée par un mouvement, il existe tout de même une différence majeure. Les appareils à énergie cinétique dépendent en effet d’une régularité indispensable du mouvement tandis que les vibrations peuvent provenir d’objets à n’importe quel moment. Concrètement, le générateur peut être placé dans des endroits fixes, par exemples sur un escalier ou encore au bord d’une route, et tant que les vibrations lui parviennent, il peut produire de l’énergie. À l’intérieur du générateur, la production d’énergie s’effectue via une bobine qui, à travers les vibrations, est soumise à diverses fréquences magnétiques.

De gros prototypes sont déjà utilisés dans l’industrie mais cette nouvelle version miniature – ce générateur fait un centimètre cube et peut donc tenir dans un dé à coudre – permet de nouveaux usages. Constitué d’un matériau piézoélectrique très sensible aux vibrations, il peut ainsi alimenter de petits appareils sans fil, des relais wifi ou des détecteurs. Il peut aussi alimenter des montres et même des pacemakers si l’on en croit ses concepteurs, lesquels pensent même que ce type de technologie pourrait un jour détecter les défauts des grandes infrastructures. Du médical au bâtiment, force est d’admettre qu’elle a un énorme potentiel. Le tout sans batterie et sans polluer.

Crédit photo : University of Michigan
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • woque

    Placée sur notre président, ça fournit autant qu’une centrale nucléaire à mon avis !

  • pierre d

    C’est clair ! C’est dingue ce potentiel ! Ca devrait être développé plus vite. Pourquoi ne se concentre t on pas sur des technologies propres comme celle la ?

  • fredred

    Ça pourrait être adapté sur tellement d’appareils mobiles!