NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Présidentielles 2012 : Corinne Lepage candidate

Présidentielles 2012 : Corinne Lepage candidate
Corinne Lepage sera candidate aux prochaines élections présidentielles. Et pourrait ravir une partie de l'électorat jusque là promis à Eva Joly...

Elle avait déjà tenté sa chance en 2002 et obtint alors 1,88 % des suffrages. Dix ans plus tard, celle qui a entretemps été élue eurodéputée sur une liste du MoDem (dont elle s’est affranchie depuis) participera une nouvelle fois à la course à l’Élysée.

« J’ai beaucoup réfléchi, je me suis beaucoup préparée et je souhaite être candidate à cette élection », a déclaré Corinne Lepage hier sur TF1. Une annonce qui est intervenue au surlendemain du renoncement de Jean-Louis Borloo. Pas de lien de cause à effet, a toutefois assuré l’ex-ministre de l’Environnement, centriste elle aussi, qui jure que sa décision était prise de longue date et a expliqué « avoir choisi le 4 octobre pour cette annonce comme une date symbolique », « le jour de la Constitution de 1958 ».

Avocate spécialisée dans le droit de l’environnement, Mme Lepage, soixante ans, prône en effet l’instauration d’une VIe République et en a fixé les grandes orientations dans un ouvrage à paraître demain intitulé À vos droits citoyens (NDLR : un site du même nom sera également inauguré jeudi). « Redonner des droits à nos concitoyens, cela veut dire du référendum d’initiative populaire, une justice indépendante, une presse totalement indépendante… Il faut changer le système », a-t-elle aussi confié hier à notre consoeur Laurence Ferrari. Convaincue que l’écologie n’« appartient » ni à la droite ni à la gauche, l’ancienne « juppette » est par ailleurs devenue une farouche opposante à l’énergie atomique, ayant notamment rédigé cette année un livre-choc, La vérité sur le nucléaire, quelques semaines après l’accident de Fukushima 1 (Japon).

À même de rallier les voix des éco-citoyens du centre et de ceux de droite déçus par la politique environnementale de Nicolas Sarkozy, elle a d’ores et déjà assuré qu’elle ne se rallierait pas au président sortant si d’aventure celui-ci devait briguer sa propre succession – rappelons que, selon un récent sondage, près d’un Français sur deux ne voient pas en lui le candidat légitime de l’UMP – et accéder au second tour.

Le salut de Nicolas Hulot ?

La décision de Mme Lepage pourrait en outre porter préjudice à Eva Joly, qui représentera Europe Écologie-Les Verts (EELV) lors du prochain scrutin présidentiel et ne sera donc pas seule à labourer prioritairement le « terrain vert ». Quant à l’adversaire malheureux de la dame aux lunettes rouges lors des élections primaires Nicolas Hulot, pas franchement en odeur de sainteté auprès de la plupart des responsables du parti vert-orange et avec lesquels il ne semble de toute façon plus disposé à coopérer, il pourrait être tenté d’apporter son soutien à la présidente de Cap21, l’espace politique pour une candidature libre étant désormais minime, d’aucuns diraient inexistant.

« Le programme se décompose en six étapes. Il sera décliné tous les quinze jours jusqu’à la fin de l’année », a rapporté Mme Lepage sur son site de campagne www.corinnelepage.fr. Celle qui est aussi présidente du CRIIGEN (Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique), aspire à être « un élément de réconciliation » des Français et avait assisté à l’Université d’été d’EELV l’an passé à Nantes (Loire-Atlantique) après avoir apporté son soutien à des candidats du parti lors des élections régionales – pour in fine constater trop de différences entre les conceptions des troupes de Cécile Duflot et les siennes – ne doute pas d’obtenir les cinq cents signatures nécessaires à sa candidature.

L’eurodéputé EELV Yannick Jadot, lui, a allumé une première mèche dans le sillage de l’officialisation de la candidature de Mme Lepage, dont la démarche est à ses yeux « une aventure individuelle au service d’une ambition personnelle ». Les hostilités sont ouvertes…

Crédit photos : flickr - Guillaume Paumier / FriendsofEurope
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • visiteur

    Quel pourcentage fera t-elle cette fois ?

  • visiteur

    Encore une petite divagation sur Hulot, basée sur aucun élément, aucun fait, sachant en plus que Mme Lepage nourrit une certaine animosité envers lui.
    Ca fait du clic de mettre “Hulot” dans un article ?

  • Francoise Tourdias

    militante socialiste depuis 1973, militante planning familial des 1970  dans le 63,  née à chamalières 63, père décédé élu radical socialiste.
    Dans le 34 depuis  1990 mon engagement  pour la laïcité et la république  dans le biterrois ne me permet plus de me reconnaître dans le PS local.

    J’adhère à vos valeurs, il me semble qu’il faudrait faire un grand parti radical gauche et droite réunie pour défendre  l’écologie solidaire que vous préconisez.

    JE SALUE VOTRE MILITANTISME 

    Françoise TOURDIAS lou carreyrou 2 boite N°73
    34350 valras plage
    0671670375
     

  • https://www.aftonbladet.se nyheter

    nyheter…

    [...]always a major fan of linking to bloggers that I like but don’t get a great deal of link appreciate from[...]…