NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Prenez vos précautions avant de prendre le volant !

Prenez vos précautions avant de prendre le volant !
D'après une étude de l'assureur britannique Sheila's Wheels les automobilistes des deux sexes rouleraient chaque année plus de quatre cents kilomètres supplémentaires en s'entêtant à ne pas demander immédiatement leur chemin – voire à ne pas le demander tout court – lorsqu'ils s'aperçoivent qu'ils sont perdus. A méditer

C’est une information de nature à faire réfléchir ceux qui en auront eu vent. Selon une étude de l’assureur britannique Sheila’s Wheels, les automobilistes mâles d’outre-Manche gaspilleraient en moyenne dans leur existence quelque deux mille livres (environ deux mille quatre cent dix-sept euros) en carburant… en s’obstinant à tarder voire à ne pas demander leur chemin lorsqu’ils sont perdus !

En plus de perdre un temps potentiellement précieux et de l’argent ils contribuent ainsi, à leur échelle, à aggraver la situation environnementale de la planète, via une augmentation évitable et significative des émissions de CO2.

Autre chiffre aussi élevé qu’étonnant : chaque conducteur roulerait – toujours en moyenne – deux cent soixante-seize miles (quatre cent quarante-quatre kilomètres) annuels supplémentaires du fait de son entêtement à ne pas solliciter d’aide extérieure en cas de désorientation.

L’étude s’étant cantonnée à la Grande-Bretagne, on ignore si les automobilistes français sont plus pragmatiques et sont proportionnellement plus nombreux à par exemple se munir d’un plan avant un déplacement « périlleux ». En revanche ses auteurs ont révélé que 74 % des femmes n’ont aucun état d’âme à s’adresser à un quidam, et que dans le même temps 26 % des hommes attendent jusqu’à une heure et trente minutes (!) avant de franchir ce pas. 40 % des hommes ne seraient en outre pas enclins à croire les allégations d’un inconnu ou à le suivre.

Messieurs, dans l’intérêt de la planète, ravalez votre fierté à tendance pré-pubère et votre méfiance primaire. Quant à la misogynie, elle est définitivement mal à propos… même si les femmes parcourraient tout de même deux cent cinquante-six miles (quatre cent douze kilomètres) en trop chaque année. À croire qu’il n’y en a pas un pour sauver l’autre !

Crédit photo : Wikimedia Commons – Ray Stanton
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • daniel d

    C’est bien connu : Ce sont seulement les hommes qui préfèrent se perdre plutôt que de demander leur chemin…Les femmes, elles, se perdent en demandant le leur…

  • http://www.preciseresources.no/images/pjs4.html parajumpers jakke norge

    parajumpers jakke norge…

    zegreenweb : portail grand public d’information et de services dédié au développement durable et au bio…