NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Remaniement : exit Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno !

Remaniement : exit Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno !
Nathalie Kosciusko-Morizet a été promue ministre de l'Ecologie. Elle succède à Jean-Louis Borloo, qui quitte le gouvernement faute d'avoir pu obtenir Matignon, et dirigera un ministère privé de la superbe obtenue au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy

Le ministère de l’Écologie change de visages et va à présent être incarné par un trio qui devra impulser une nouvelle dynamique « verte ».

À défaut de sang neuf, c’est un gouvernement resserré à droite et consolidé autour de François Fillon, Premier ministre finalement définitif, qui pilotera aux destinées de la France jusqu’en mai 2012. Histoire d’abord de rassurer l’électorat UMP « traditionnel », quelque peu désorienté par les ouvertures passées et dont la majorité aspire à ce qu’il soit remobilisé en vue du prochain scrutin présidentiel.

Outre le come back d’Alain Juppé à la Défense, nos concitoyens retiendront le remplacement de Jean-Louis Borloo par Nathalie Kosciusko-Morizet, trente-sept ans, dite « NKM », à la tête du ministère de l’Écologie. Travailleur acharné, infatigable conducteur du Grenelle de l’environnement trois ans et demi durant, l’ancien maire de Valenciennes briguait ouvertement Matignon. L’affaire a un temps semblé entendue et il semble que dans son esprit c’était la rue de Varenne ou rien – il aurait notamment refusé le Quai d’Orsay – , comprenez son départ du gouvernement.

Nicolas Sarkozy ayant en bout de course opté pour le changement dans la continuité, M. Borloo a repris sa liberté, lui le centriste dont il n’est pas impossible qu’il finisse par se découvrir des ambitions présidentielles et qui de facto gênerait la candidature du chef de l’État, lequel sauf improbable renversement de tendance concourra pour un second quinquennat.

« NKM », l’invitée surprise

M. Borloo qui met les voiles, c’est sans conteste l’une des grandes surprises de ce remaniement. Secrétaire d’État à l’écologie, Chantal Jouanno quitte elle aussi ses fonctions mais reste « dans le circuit » puisqu’elle sera maintenant en charge du ministère des Sports (lequel est devenu « indépendant »), ce qui étant donné son passé de multiple championne de France de karaté n’est pas tout à fait une incongruité.


Bye-bye donc le ticket Borloo-Jouanno : depuis hier c’est une « NKM » pour qui il s’agit d’une consécration et privée de secrétaire d’État à l’écologie qui mène la politique écologique du gouvernement. Actuelle maire de Longjumeau (Essonne), celle qui dirigeait depuis janvier 2009 le secrétariat d’État à la prospective au Développement numérique – une fonction qui n’a pas survécu au remaniement – n’était pas attendue à pareille fête, quand bien même l’ascension de cette ancienne polytechnicienne est régulière et son cursus honorum largement teinté de vert. Les observateurs les plus attentifs de la vie politique française se rappellent son passage plutôt réussi au secrétariat d’État à l’Écologie, lequel fut aussi marqué par une polémique retentissante au sujet des OGM. Après avoir laissé voter un amendement du député communiste André Chassaigne destiné à limiter la culture des plants transgéniques, « NKM » s’était attirée la colère de François Fillon. Elle avait ensuite accordé à nos confrères du Monde une interview dans laquelle elle avait eu des mots très durs pour son supérieure hiérarchique M. Borloo et le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale Jean-François Copé.

Rétrogradation

« Très intelligente, très professionnelle » aux dires de Nicolas Dupont-Aignan, « très consciencieuse » d’après le secrétaire d’État à la Fonction publique Georges Tron, l’édile  est donc aussi une femme de caractère qui aura la lourde tâche de sauver le soldat Grenelle au sein d’un ministère affaibli.

Il était en effet numéro deux et est devenu numéro quatre, dépassé par la Défense et les Affaires étrangères. Il était un ministère d’État mais n’est plus désormais qu’un ministère « ordinaire » qui plus est délesté d’un secrétariat d’État, ce qui est tout sauf symbolique. Gage de la volonté étatique de soutenir les technologies renouvelables, il avait « chipé » à Bercy l’administration de l’Énergie mais celle-ci vient de réintégrer son giron initial, et selon l’avocat spécialisé Arnaud Gossement il pourrait s’agir là d’une fracture « catastrophique, alors que nombre de textes d’application de la loi Grenelle II du 12 juillet 2010 doivent être préparés par ces deux administrations (NDLR : l’Écologie et l’Économie) d’ici à l’été prochain ».

L’indiscutable réduction des prérogatives du ministère de l’Écologie laisse présager d’un nouveau courroux des associations de protection de la nature, déjà ulcérées par la tournure qu’a pris le Grenelle de l’environnement, catalogue de promesses non tenues à leurs yeux et à ceux de la majorité de nos concitoyens. Avec le recul on comprend aussi davantage les craintes formulées en amont par Nicolas Hulot, lequel redoutait l’affaiblissement précité et pourrait dorénavant afficher moins pudiquement son entente avec Cécile Duflot et consorts. Au point de rejoindre le nouveau parti Europe Écologie – Les Verts ?

Ceux qui tel Saint-Thomas ne croient que ce qu’ils voient sont quoi qu’il en soit fondés à s’interroger sur les intentions écologiques réelles du président de la République, lequel a en début de mandat évoqué un « new deal vert » qui ne saute plus aux yeux aujourd’hui. Quand bien des avancées significatives ont été obtenues et de nombreux engagements respectés, le Grenelle a maintenant du plomb dans l’aile, privé qu’il est devenu d’une partie de sa logique, et les intérêts environnementaux risquent fort de ne plus faire le poids les fois, forcément nombreuses, où ils s’opposeront à d’autres plus « historiques » auxquels l’Élysée a refait les yeux doux.  Un nombre substantiel d’électeurs éco-convertis pourraient s’en souvenir.

Crédit photo : Flickr – Veni Markovski / MEDEF / The Wind Power
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !