NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Primaires EELV : les français préfèrent Nicolas Hulot à Eva Joly

Primaires EELV : les français préfèrent Nicolas Hulot à Eva Joly
Selon un sondage Viavoice pour Libération, les français placent Nicolas Hulot comme favori pour représenter Europe Ecologie – Les Verts dans la course à la présidentielle, loin devant Eva Joly

Ses adversaires lui reprochent bien des choses : trop à droite, indissociable des multinationales pollueuses, peu expérimenté en politique…Trop de handicaps qui a priori discréditaient l’ex-animateur d’Ushuaïa. Pourtant Nicolas Hulot semble être le préféré des français. En effet, alors que les votes pour la primaire d’EELV (Europe Ecologie – Les Verts) sont ouverts et que les résultats tomberont dans dix jours, 52% des français plébiscitent M. Hulot pour être le représentant d’EELV à la présidentielle de 2012, selon un sondage Viavoice pour Libération.

Sa rivale la plus sérieuse, la députée européenne, Eva Joly, ne récolte que 26% des suffrages (NDLR : 22% des sondés ne se prononcent pas). Stéphane Lhomme, l’anti-nucléaire et Henri Stoll ne sont quant à eux pas pris en compte. M. Hulot est donc largement privilégié par les français lambda, mais aussi par les sympathisants EELV. En effet, ils le choisissent à 63% contre 28% pour Mme Joly.  A croire que toutes les déclarations faites, par notamment M. Lhomme et l’ex-magistrate, qui discréditaient la candidature de leur adversaire  n’auront pas fait mouche auprès du grand public. Pourtant, Mme Joly pensait avoir vu juste lorsqu’elle déclarait sur Europe 1 hier : « Il (NDLR : Nicolas Hulot) se trompe d’élection présidentielle. Aujourd’hui la souffrance est telle qu’on demande à changer la vie et non pas à l’expliquer ». Ce sondage doit aussi faire bondir Stéphane Lhomme, « hulophobe », pour qui le candidat qui représentera EELV doit impérativement marquer sa politique à gauche.

nicolas hulot s illustre au congrès d eelv et éclipse cécile duflot

Mais aux yeux de deux tiers des sondés, Nicolas Hulot n’est « ni à gauche, ni à droite ». Son apparente neutralité ne lui est donc finalement pas tant préjudiciable que cela. Et pour cause, les électeurs de gauche et de droite lui font confiance pour la course à la présidentielle, à respectivement 52,9% et 55,7%. Ses propos concernant un éventuel rapprochement avec Jean-Louis Borloo, fortement sanctionnés par les membres d’EELV, ne lui auront finalement pas tant porté préjudice. M. Hulot semble avoir séduit en surfant sur la vague du « tout le monde doit pouvoir se retrouver dans EELV ». Pour l’ex animateur de TF1, c’est clair : Eva Joly s’est discréditée lors du dernier débat qui s’est tenu à Lille (Nord), la semaine dernière. Il regrette en effet « l’agression délibérée » de son adversaire et estime que c’est un « spectacle affligeant »  qui a été donné aux « non-initiés » explique-t-il.

Autre renseignement notable du sondage : 55% des personnes interrogées pensent que les écologistes doivent présenter un candidat pour 2012, tandis que 37% jugent bon qu’EELV s’aligne directement sur le PS (Parti Socialiste) dès le premier tour. EELV devrait donc largement passer la barre des 1,57% des suffrages récoltés par Dominique Voynet aux présidentielles de 2007. En effet, le nucléaire semble de plus en plus préoccuper l’Europe, notamment l’Italie, la Suisse et  l’Allemagne, mais aussi les français : 60% d’entre eux se disent favorables à une sortie progressive de cette solution énergétique.

Crédits photos : Wikimedia commons – Olivier Tétard / N4thaniel
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • sandra

    Les sondages ne veulent rien dire de toute façon…

  • hyper ecolo

    Bon, ça c’est fait !

  • visiteur

    Avec Hulot (qui était encore pro-nucléaire une semaine avant Fukushima) on sortira du nucléaire ….dans 30ans. D’ici là une centrale aura pété en France et on enverra nos gamins à l’école avec des dosimètres, comme 35.000 écoliers japonais aujourd’hui.

  • vertdo

    c’est incroyable ! quand Opinionway pour le journal metro donne 57% pour Joly et 42% pour Hulot chez les sympatisants écolos , personne en parle ou presque mais quand un sondage prétend que même les sympathisants sont pour Hulot là c’est dans tous les médias ! pourtant seuls 133 sympathisants ont été testés ( votent-ils à la primaire ? Hulot continue à être soutenu par les médias qui polluent le vote des primaires par ce type d’intox …. Hulot le millionnaire ( qui paye L’ISF) sera sous doute désigné alors qu’il peine dans les sondages d’intentions de votes . Après l’illusion Ségolène Royal, l’illusion Hulot .

  • visiteur

    Dire que EELV doit être à gauche est assez drôle car autant dire que l’écologie à un partie pris sans L’Homme. Si la droite représente la productivité et la gauche l’oisiveté positive (schémas simpliste et trop souvent présenté) effectivement on est en droit de s’imaginer une opposition production/écologie.
    Pourtant tant que l’Homme dépend de ses richesses et leur représentant primaire (l’argent) la productivité est un acteur à son extension mais pas toujours dans une obligation extrémiste de destruction de la mère nature. Autant dire dans ces cas là que l’optimisation force dame nature à se prostituer. Hors l’optimisation n’est pas unidimensionnelle. Donc on ne peut pas opposer production à écologie simplement. Et donc on peux les associer.
    Pour parler des deux candidats principaux, au niveau du ressentit et uniquement à ce sens là, un montre un Ensemble alors que l’autre réagit sur ‘un Ensemble’, ce n’est pas du tout la même chose. Dire que quelqu’un n’est pas assez politicien est pour moi une bonne chose au vue de l’image en général plutôt négative représenté par ce corps de métier. Coluche étant un ancien non politicien.