NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Les emplois verts méritent un gros coup de pouce

Les emplois verts méritent un gros coup de pouce
Une résolution de la députée écologiste européenne Elisabeth Schroedter demande à la Commission européenne de nouvelles mesures pour booster les emplois verts. Bruxelles aurait tout intérêt à explorer ses pistes

La Commission européenne pourrait s’y mettre, la France s’y est mise, zegreenweb aussi…

D’après l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) quelque quatre-vingt dix mille emplois verts ont été créés sur le territoire national entre 2006 et 2009. Un chiffre déjà très encourageant, et résolument conforme aux précédentes estimations des emplois concernés par le Grenelle de l’environnement.

D’une façon générale, dans tous les domaines ou presque, les autorités récoltent désormais les premiers dividendes de ce qui restera – quelle que soit la suite qu’elles voudront et pourront lui donner – le tout premier « New deal vert » de l’histoire de France. Les métiers de l’environnement continuent de progresser et sont même promis à un avenir radieux. Une étude du très sérieux Boston consulting group (BCG) soumise à Jean-Louis Borloo en juin 2009 a ainsi conclu à la création possible, à l’horizon 2020, de six cent mille emplois verts via l’immense chantier écologique lancé par le gouvernement deux ans auparavant (NDLR : Le WWF table quant à lui sur six cent quatre-vingt quatre mille nouveaux postes d’ici à la prochaine décennie).

Un gros potentiel encore insuffisamment exploité

Le salut économique du pays réside-t-il dans l’avènement du concept de développement durable ? Le verdissement à présent incontestable de la société française dans son ensemble peut quoi qu’il en soit avoir un impact majeur sur l’emploi. C’est aussi l’avis des décideurs, qui ont du reste débloqué trois cent soixante-dix millions d’euros en février pour, dixit la secrétaire d’État en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat Valérie Létard, « faire en sorte que les six cent mille emplois identifiés verts par le BCG sur 2009-2020 devienne une réalité ».

La Commission européenne pourrait bientôt donner à son tour l’impulsion. C’est du moins le voeu de la députée écologiste allemande Elisabeth Schroedter, auteure d’une résolution appelant l’institution à stimuler les emplois verts à travers des mesures législatives et incitatives. La reconversion des travailleurs, une aide à la prise en compte du durable dans l’industrie continentale, des incitations à l’investissement dans les technologies « propres » ou encore la réadaptation des systèmes nationaux d’éducation doivent à ses yeux – et à ceux des élus Verts européens dans leur ensemble – devenir quelques-unes des nouvelles priorités de Bruxelles.

La stratégie UE 2020 basée sur la croissance et l’emploi n’aurait selon elle pas pleinement exploité le potentiel d’emplois découlant d’une nouvelle économie responsable. En clair l’Europe politique serait actuellement en décalage avec l’Europe écologique.

Zegreenweb, entend bien apporter sa pierre à l’édifice, indépendamment des décisions futures des hautes sphères. C’est parce que nous croyons en l’avenir des métiers de l’environnement, qui en plus de contribuer à la relance de la croissance servent par définition les intérêts de la planète, que nous avons ouvert hier notre espace emploi avec quelques offres. Il y en aura beaucoup d’autres…

Crédit photo : Wikimedia Commons – Snowdog
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • dk

    Excellente initiative de la part de zegreenweb. Bravo.