NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le label Presta DD cherche à rendre les festivals d’été plus green

Le label Presta DD cherche à rendre les festivals d’été plus green

Le Synpase (Syndicat des prestataires techniques du spectacle et de l’évènement) vient de lancer le label PrestaDD, nouvel outil de labellisation développement durable. Ce label est destiné aux entreprises du secteur du spectacle et de l’événementiel qui s’engagent dans une démarche responsable vis-à-vis de l’environnement. En effet, ces entreprises organisent entre autres les nombreux festivals qui font carton plein pendant la période estivale.

Ces manifestations durent souvent plusieurs jours et ont forcément un impact environnemental non négligeable. Transports, matériel, restauration, déchets, pollution des sols sont des facteurs à prendre en compte dans l’organisation des festivals. On note cependant depuis quelques années, une volonté des organisateurs de diminuer l’empreinte écologique laissée par ces manifestations.

Un festival comme les Eurockéennes de Belfort, qui se tiendra du 1er au 3 juillet prochain, rassemble chaque année près de cent mille personnes et nécessite logiquement une grosse organisation. Les organisateurs plébiscitent donc des transports plus verts comme le TER, un package bus+ festival, des navettes gratuites depuis la gare jusqu’au site, le covoiturage, le vélo (piste cyclable) pour les plus proches géographiquement. Le tri des déchets est aussi mis en avant sur le site avec plus de vingt-cinq espaces de tri répartis sur tout le site ainsi que dans le camping attenant. Entre 2008 et 2009, les organisateurs se félicitaient de constater une augmentation de 85 % du tri des déchets.

Au Sunset Music festival (NDLR : du 21 au 26 juin prochain à Marseille, Bouches-du-Rhône), la Surfrider Foundation, sensibilise le public avec ses « éco-agents » au tri sélectif. Le festival du Bout du Monde (NDLR : du 5 au 7 août prochain, presqu’île de Crozon, Finistère), a été le premier à avoir mis en place le système Ecoverre en 2007, verre en plastique épais réutilisable (caution d’un euro). Le festival de musique solidaire Couleur Café (NDLR : du 24 au 26 juin prochain, Bruxelles, Belgique) propose des verres biodégradables depuis l’an passé. Du côté de l’hygiène, autre point noir de ces festivals, des tranchées ont été creusées sous les toilettes comme au festival du Bout du Monde. Une fois les festivités terminées, les agriculteurs locaux peuvent récupérer le compost. Pour l’alimentation, certains festivals comme l’éco-festival Cabaret Vert (NDLR : du 26 au 28 août prochain, Charleville-Mézières, Ardennes), propose des aliments essentiellement issus de l’agriculture biologique dans sa cantine alternative. Les festivaliers participent aussi en lavant leur propre vaisselle.

Avec ce label, le Synpase a souhaiter mettre en valeur les bonnes pratiques des prestataires. Les actions durables déjà mises en place par les organisateurs d’évènements donneront certainement des idées vertes à d’autres afin que cet outil pédagogique devienne LA référence en matière d’organisation d’événements green.

Crédit photo : flickr - Solly_Darling
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • jf

    Repensons à woodstock: pas très vert comme festival !

  • woque

    heuuuu les Eurokéennes ne sont pas à 8km de Brest mais “Le Bout du Monde” si !
    A moins qu’avec le dérèglement climatique ça ait ça aussi comme effet !
    Les festivals Astropolis lutte dans ce sens aussi depuis des années (sacs poubelles, tri, cendrier, bus gratuits…)