NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Phtalates et parabènes, les nouveaux indésirables

Phtalates et parabènes, les nouveaux indésirables

A la grande stupéfaction de tous ou presque, la proposition de loi du Nouveau Centre a été adoptée hier en première lecture par les députés. Il s’en est fallu de peu, ce texte ambitieux ayant été voté par 236 votes pour et 222 contre. Ses initiateurs proposaient d’interdire l’utilisation de produits chimiques contenant des phtalates et des parabènes, deux perturbateurs endocriniens soupçonnés d’avoir respectivement « des effets délétères sur la mise en place du potentiel reproducteur masculin dans l’espèce humaine » et « de provoquer chez les femmes des cancers du sein et d’être néfastes à la fertilité masculine ».

Reste que le vote de l’Assemblée a surpris, parce qu’allant à l’encontre des desiderata du gouvernement et de la majorité – qui voulaient de leur côté attendre le résultat des expertises en cours – et faisant suite à un rejet du texte le mois dernier par la Commission des affaires sociales. La nouvelle législation concernera une grande partie de l’industrie française, qui produit chaque année plus de 3 millions de tonnes de plastiques contenant en autres les substances nouvellement prohibées.

Bien que déjà exclues du processus de fabrication des objets à destination des enfants, celles-ci demeurent présentes dans de nombreux produits, des emballages plastiques au vernis à ongles en passant par les produits de beauté et même les peintures.

Avec l’adoption de ce texte, tous les alkylphénols seraient prohibés dans les produits importés, vendus ou offerts en France. Une avancée majeure mais qui n’aura pas lieu du jour au lendemain. En attendant, pour éviter les plastiques qui contiennent ces produits, quelques gestes simples s’imposent. Préparer sa nourriture soi-même avec des produits frais reste la meilleure parade. En évitant les conserves et le possible apport d’autres produits de l’extérieur, les alkylphénols ont en effet moins de chances d’arriver dans le corps humain. Il faut également faire attention aux contenants alimentaires utilisés et éviter de mettre toutes sortes de plastiques au micro-onde, qui favorise la contamination des aliments. Des prémunitions qui n’auront toutefois bientôt plus lieu d’être si le texte passe également au Sénat malgré l’intervention combinée des lobbies et du gouvernement. Il n’est pas encore temps de déboucher le champagne…

Crédit photo : flickr - PatHayes
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • jf

    Super que cette loi a été adoptée!

  • vtourisme

    Attention à vos produits de tous les jours! beaucoup contiennent des parabènes!