NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

OGM : l’étude de Gilles-Éric Séralini clouée au pilori

Les verdicts du HCB et de l’ANSES ont permis à Monsanto de limiter les dégâts : son maïs OGM NK 603 demeure autorisé.
Le maïs OGM NK 603 de Monsanto conserve ses autorisations...

Saisis par le gouvernement, le HCB (Haut conseil des biotechnologies) et l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) n’y sont pas allés par quatre chemins.

Pavé dans la mare pour les « anti », l’eurodéputée Corinne Lepage et les associations de protection de l’environnement pour ne citer qu’eux, tissu d’inepties pour les « pro », l’étude du professeur Séralini, publiée mi-septembre, aura eu un retentissement national. Était-ce l’effet recherché ? Développeur du maïs transgénique NK 603, littéralement mis en pièces par les travaux du co-fondateur du CRIIGEN (Comité de recherche et d’information indépendants sur le génie génétique), lequel ne s’est pas privé pour décrier les investigations antérieures et le laxisme général de ses pairs, Monsanto, qui n’était déjà pas en odeur de sainteté dans nos frontières, l’a quoi qu’il en soit ressentie comme une gifle.

Volant au secours de la multinationale américaine, des chercheurs de renom ont fait état de graves manquements en matière de rigueur scientifique et souligné le financement du rapport précité par une grande distribution forcément partisane (à tout le moins dans leur esprit). Insuffisant toutefois pour empêcher les photos choc de rats tuméfiés de faire leur effet auprès de l’opinion publique… Prudent, le gouvernement a de son côté saisi le HCB et l’ANSES, qui ont rendu leur verdict hier à quelques heures d’intervalles.

Un verdict attendu et redouté par les deux camps. Les deux organismes ont en premier lieu appelé à « engager des études supplémentaires sur les effets à long terme de la consommation d’OGM associés à des pesticides », résument nos confrères du Figaro. Mais le HCB et l’ANSES ont surtout souscris à la thèse des contempteurs de M. Séralini et de six académies nationales auteures d’un texte commun publié la semaine dernière la qualifiant de « non-événement scientifique » selon lesquels son expertise brille d’abord par ses insuffisances.

« Les conclusions d’effets délétères de la consommation de maïs NK603 ne sont pas soutenues par l’analyse des résultats présentés dans l’article », a ainsi estimé le HCB, dont le comité scientifique a fustigé « un dispositif expérimental inadapté », « une présentation des résultats parcellaire et imprécise » ainsi que « des lacunes rédhibitoires de raisonnement sur l’hormono-sensibilité des tumeurs ». Le président de l’ANSES Marc Mortureux, cité par le quotidien, a quant à lui considéré que « la faiblesse centrale de l’étude réside dans le fait que les conclusions avancées par les auteurs sont insuffisamment soutenues par les données de cette publication ». Il est impossible « d’établir scientifiquement un lien de cause à effet entre la consommation du maïs OGM et/ou du pesticide et les pathologies constatées (NDLR : tumeurs cancéreuses, pathologies hépatiques et rénales) », a-t-il renchéri.

Trois contre un

Incendiaires, le Haut Conseil et l’Agence estiment de concert et de fait que, contrairement à ce que préconise M. Séralini, il n’est pas approprié de remettre en cause les précédentes évaluations du maïs transgénique NK 603 et, fatalement, d’interdire son importation en Europe. Un point de vue partagé par l’EFSA (Agence européenne de sécurité des aliments), celle-là même qui l’a autorisée, « sur la foi d’études avec cinq ou six rats » seulement, a rappelé le professeur sur LCI. Dirigée par Catherine Geslin-Lannéelle, l’Agence européenne n’est cependant pas exempte de tous reproches sur le dossier des OGM, loin de là : à la fois juge et partie, elle soutient mordicus le principe d’expertises menées au cas par cas et n’excédant pas une durée de trois mois. Pour rappel, l’étude de M. Séralini, elle, s’est étalée sur deux ans et a porté sur deux cents rats, cent mâles et cent femelles divisés en groupes de dix.

Une spécificité reconnue par l’ANSES, selon laquelle il s’agit tout de même d’une tentative « ambitieuse » ayant de surcroît été « conduite en mobilisant de larges moyens » et qui recommande par ailleurs, on l’a évoqué, d’« engager des études et des recherches sur la question des effets à long terme des OGM associés aux préparations phytopharmaceutiques ». Le Comité économique, éthique et social du HCB n’a pas dit autre chose, suggérant qu’une « étude de long terme, indépendante et contradictoire, soit entreprise sous l’égide des pouvoirs publics quant à la sécurité sanitaire du maïs NK603 ». Un encouragement au débat de société que les « anti-OGM » apprécieront.

Interrogé par l’AFP, M. Séralini dit toutefois avoir été « extrêmement mal reçu au HCB » et ne pas comprendre l’animosité de ses membres. Il a en revanche fait état d’un « dialogue constructif » avec l’ANSES.

Plus catégorique, l’association Générations Futures (NDLR : qui a fait partie des cent trente organisations de la société civile signataires d’un appel commun au début du mois « afin de prendre les mesures de précaution nécessaires dans l’intérêt général », appel qui a été remis au Premier ministre ainsi qu’aux ministères de l’Agriculture, de l’Écologie et de la Recherche) a par la voix de son porte-parole François Veillerette jugé « scandaleux que des produits aussi préoccupants que des OGM et des pesticides ne fassent pas l’objet d’une évaluation systématique de leurs éventuels effet chroniques ». « C’est le laxisme des évaluateurs, qui pendant des années ont toléré de tels manques, qu’il faut pointer du doigt aujourd’hui et non le travail de M. Séralini, lequel a eu l’immense mérite de faire prendre conscience de ces manques. Il faut maintenant que l’étude de M. Séralini soit dupliquée, que Monsanto communique toutes les données issues de ses propres études et que l’évaluation des effets chroniques des OGM et des pesticides formulés devienne systématique et exigible dans tout dossier d’homologation », a-t-il ajouté. Jointe par BFM TV, Mme Lepage, elle, a davantage porté l’accent sur le fait que « les études sur deux ans (soient) exigées ». « C’est essentiel parce que tous les tirs de barrage qu’il y a eu […] visaient à ce qu’il n’y ait pas d’études à long terme », a-t-elle insisté.

Cette dimension n’a visiblement pas échappé au gouvernement. Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a en effet officialisé la volonté de Paris de remettre à plat le dispositif européen d’évaluation, d’autorisation et de contrôle des OGM et des pesticides. Prenant pour argent comptant les avis de l’ANSES et du HCB, les pouvoirs publics, tout en réitérant leur détermination « à maintenir le moratoire en France des OGM autorisés à la culture dans l’Union Européenne (UE) », n’ont néanmoins pas jugé bon de « revenir sur les autorisations accordées au maïs NK 603 et à l’herbicide Roundup » auquel ledit maïs résiste.

Une décision lourde de symboles et qui ne fera bien sûr pas l’unanimité.

Crédits photos : flickr / Rosana Prada - gcolson
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/ogm/id3341567 OGM | Pearltrees

    [...] Bio < Consommation écoresponsable < zegreenweb Get flash to fully experience Pearltrees L'ANSES et le HCB critiquent l'étude de M. Séralini sur les OGM Le maïs OGM NK 603 de Monsanto conserve ses autorisations… <b>Saisis par le gouvernement, [...]

  • Daniel d

    Etonnant que ces gens qui tirent à boulets rouges sur le Pr.Seralini ne demandent pas unanimement que soient menées sans retard des études sur 2 ans…Le gouvernement a raison de plaider pour une totale remise à plat du dispositif européen d’évaluation et pourrait se référer aux remarques pleines de bons sens de Générations Futures.
    Nous ne pouvons plus nous contenter des commentaires lapidaires et définitifs d’organismes qui sont juges et dont on peut légitimement se demander s’ils ne spnt pas aussi un peu parties…

  • Anonyme

    Quel le décorticage soit aussi fait pour l’étude de monsant0 ! on sait tous que les OGM c’est quelque chose de malsain pour nous.. sauf pour leurs business

  • http://forums.vandora.net/index.php?showuser=547209 Gaylord Anene

    Third Flower…

    My spouse and that i are already now delighted that Albert could perform his studies due to the thoughts he had through your web content. It is actually on occasion perplexing to just usually be freely giving methods which a number of people could have…

  • http://mpx.tapir.cz/profile.php?mode=viewprofile&u=23891 Theron Rosenthal

    Third Flower…

    My spouse and i are actually now delighted that Albert could execute his research thanks to the strategies he had as a result of your website. It is every now and then perplexing to only often be giving away methods which lots of people might have been…

  • http://doisonga-z.com/forum/member.php?6613-Slolbonna electronic cigarette

    Whispering Misty…

    So sorry you can miss the workshop!…

  • http://www.divanewsarticles.com/ Welcome to My Blog

    Yahoo results…

    While browsing Yahoo I found this page in the results and I didn’t think it fit…

  • http://cs.adamant.net/forum/index.php?showuser=1254380 cleaning services for office

    Check this out…

    [...] that is the end of this article. Here you’ll find some sites that we think you’ll appreciate, just click the links over[...]……

  • http://rearwheelhorsepower.com/tag/illegal/ Automotive Forum

    Third Flower…

    My wife and that i are actually now delighted that Albert could execute his research as a result of the strategies he had via your online page. It can be every so often perplexing to simply constantly be gifting away methods which a number of people co…

  • http://www.pet-files.com/wirepuppy6/blog/251574 HGH Advanced reviews

    Whispering Misty…

    So sorry you’ll skip the workshop!…

  • http://www.zakopaneapartamenty.net.pl zakopane noclegi

    site…

    I am very happy to read this. This is the type of manual that needs to be given and not the random misinformation that\’s at the other blogs. Appreciate your sharing this greatest doc….

  • http://www.youtube.com/watch?v=l2tpD2pL-oY distilling vodka

    Happy For The Post…

    Excellent article posting. Really looking towards read more. Really wonderful….