NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Nucléaire : la France en blackout cet hiver ?

Nucléaire : la France en blackout cet hiver ?
L'augmentation de la consommation d'électricité conjuguée à l'impossibilité de compter cette année sur les importations allemandes pourrait entraîner d’importantes pannes sur le réseau français

Les quatre cinquièmes de notre production d’électricité ont beau provenir de l’atome, nous pourrions connaître d’importantes pannes sur le réseau cet hiver, à plus forte raison si celui-ci devait être rigoureux.

La menace de blackout est, on l’a vu, encore plus sérieuse de l’autre côté du Rhin, huit des réacteurs nucléaires allemands étant actuellement à l’arrêt. Avec l’abandon programmé du nucléaire en terre teutonne, les importations d’électricité en provenance de France, le pays d’Europe dont les besoins énergétiques sont les plus importants en hiver, augmenteront au fil des années. Il s’agira entretemps de résoudre une équation particulièrement complexe, entre « des pointes de consommation qui augmentent d’année en année », souligne le cabinet de conseil Capgemini (NDLR : selon lequel, d’une façon générale, « le manque d’investissements et certaines décisions concernant l’énergie nucléaire devraient conduire à une diminution de la sécurité d’approvisionnement énergétique en Europe »), et deux pays frontaliers aux vues énergétiques très différentes, pour ne pas dire fondamentalement opposées.

Le temps des échanges de bons procédés est désormais révolu : il sera impossible à partir de cet hiver de compter sur les importations allemandes. Or en France, à chaque fois que la température diminue d’un degré celsius, la consommation d’électricité augmente d’environ deux mille trois cents mégawatts (MW), soit grosso modo l’équivalent de la capacité de production de deux réacteurs nucléaires.

Une menace qui persistera

« Les hivers froids, comme ça a été le cas l’hiver dernier, on a importé jusqu’à huit mille MW, essentiellement d’Allemagne », ajoute Colette Lewiner, directrice internationale du secteur de l’énergie de Capgemini, pour qui le risque de panne « va dépendre du froid, du fonctionnement des réacteurs nucléaires en France, lequel s’est beaucoup amélioré, et de la disponibilité des moyens de production ailleurs ». Les centrales à charbon devraient notamment être davantage mises à contribution outre-Rhin ce qui, revers de la médaille, entraînera inévitablement une augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES). Reste à savoir dans quelles proportions…

Il existe donc « une menace sur la continuité de la fourniture électrique française pendant l’hiver 2011-2012 et les hivers suivants », résume le cabinet de conseil - qui rappelle également qu’« en 2010, l’augmentation a été de 9,5 % en Allemagne et de 4,7 % en France » -, alors même que l’Hexagone peut exporter une partie de sa production « en raison d’une bonne performance de ses centrales » le reste de l’année. Les regards seront en particulier tournés vers la Bretagne et la Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA), les deux régions françaises les plus difficiles à alimenter d’après Capgemini et qui risqueraient fort de manquer de courant dans les semaines à venir. L’hypothèse d’un « effet domino », c’est-à-dire d’un blackout national qui serait une première en France depuis 1978 (NDLR : la dernière grande panne, elle, est survenue fin 2006) et dont chacun pourrait tirer des leçons, serait elle aussi crédible. À moins que chacun y mette du sien et agisse en amont en réduisant au maximum sa consommation électrique, en attendant la mise en place d’une politique d’économies d’énergie plus ambitieuse.

Au nom de l’intérêt général, le gouvernement français pourrait d’ici là, à l’instar de son homologue japonais cet été, faire appel à notre civisme. Il ne saurait toutefois faire l’économie d’une réflexion de fond.

Crédits photos : flickr – Gilles FRANCOIS / Yohann Legrand
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • visiteur

    Comment paniquer la population …

  • http://www.scoop.it/t/actualites-ecologie/p/596056793/nucleaire-la-france-en-blackout-cet-hiver-zegreenweb Nucléaire : la France en blackout cet hiver ? | zegreenweb | Actualités écologie | Scoop.it

    [...] Nucléaire : la France en blackout cet hiver ? | zegreenweb [...]

  • daniel d

    @visiteur le 28 octobre 2011 à 12:40

    Parce que pour vous, prévenir la population d’un risque de coupure est une manière de paniquer une population ???
    Parce que lui demander un minimum de civisme et d’éviter le gaspillage, c’est paniquer une population ???

  • http://www.scoop.it/t/environnement-par-la-cftc-hus/p/596518491/nucleaire-la-france-en-blackout-cet-hiver Nucléaire : la France en blackout cet hiver ? | Environnement et Energies Autrement | Scoop.it

    [...] Nucléaire : la France en blackout cet hiver ? L'augmentation de la consommation d'électricité conjuguée à l'impossibilité de compter cette année sur les importations allemandes pourrait entraîner d’importantes pannes sur le réseau français [...]