NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Norvège : Anders Breivik croit en la théorie du complot environnementaliste

Norvège : Anders Breivik croit en la théorie du complot environnementaliste
Décrit comme un fondamentaliste chrétien proche des milieux d'extrême-droite, Anders Behring Breivik a tué soixante-seize personnes la semaine passée en Norvège

Sa photo a fait le tour du monde. Son nom, lui, restera à jamais associé à un carnage qu’il dit assumer. Pas le moindre commencement de regret dans ses propos, ce qui ajoute à la monstruosité du personnage. Cet homme est norvégien, s’appelle Anders Breivik et a perpétré une tuerie sans précédent dans un pays jusque là largement épargné par la violence…

Décrit par les autorités comme un « fondamentaliste chrétien », il avait préparé son coup, rédigeant notamment un manifeste de mille cinq cents pages qui fait l’apologie du conservatisme le plus radical. Il y a du Quisling (NDLR : l’ancien chef du gouvernement collaborateur norvégien durant la Deuxième Guerre Mondiale) dans ce brûlot anti-tout ou presque et des griefs en cascade, y compris contre les défenseurs de l’environnement, qualifiés au choix d’« enviro-communistes », d’« éco-marxistes » et d’ « éco-fanatiques ».

On l’a compris : on a affaire là à un beau spécimen de parano-climatosceptique, la brute sanguinaire scandinave considérant que le but réel des écologistes, ces propagandistes patentés, est de contribuer à la création d’un gouvernement mondial non-élu, placé sous l’égide des Nations Unies et qui, en organisant la redistribution des ressources vers les pays en développement (PED), serait en quelque sorte le fossoyeur d’États occidentaux déjà abusivement taxés à ses yeux.

Anders Breivik voit par ailleurs dans le Climategate, pseudo-scandale qui a pourtant débouché sur un « non-lieu » général, la preuve irréfutable de la corruption d’une communauté scientifique qui serait disposée au pire, c’est-à-dire à falsifier les données dont elle dispose pour accréditer la thèse d’un réchauffement climatique d’origine anthropique.

Norvege Anders Breivik croit en la theorie du complot environnementaliste

Dictature climatique

Des allégations qui, toutes proportions gardées, ne sont pas sans rappeler celles tenues par les conservateurs américains, lesquels n’ont de cesse d’exonérer l’Homme, de minimiser sinon de nier la hausse du thermomètre mondial et au bout du compte ne voient dans tout ce qui touche à l’environnement qu’inepties et calembredaines. Le serial killer cite d’ailleurs en exemples Christopher Monckton, un ancien journaliste britannique reconverti dans la politique qui, en 2009, avait accusé Barack Obama de dilapider via les négociations climatiques la souveraineté américaine au profit des Nations Unies, ainsi que le bloggeur Steve McIntyre, lui aussi fervent défenseur de la théorie du complot green.

Selon lui, le point de non-retour a été franchi avec l’organisation en 1992 du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro (Brésil) qui, en fait d’avoir permis l’avènement du concept de développement durable à l’échelle mondiale, aurait jeté les bases d’une nouvelle pensée universelle, d’un « marxisme vert » consistant à proposer les pires solutions à des problèmes qui n’existeraient pas…

Le réchauffement climatique serait en quelque sorte le nouveau communisme, au sens soviétique du terme, avec tous ses mensonges, ses délires, ses dérives, des sommes astronomiques dépensées en pure perte et en guise de Graal le châtiment suprême contre les grandes nations européennes qui ont eu le tort de convoler avec le système capitaliste.

Cette conception n’est malheureusement pas que contestable. Elle a aussi contribué à la mort de soixante-seize personnes. Des innocents qui n’avaient qu’un seul tort : celui de ne pas penser comme celui qui les a supprimés.

Crédits photos : Wikimedia Commons – Anders Behring Breivik / flickr – Paul nine-o
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • jf

    Cet homme est incroyablement dangereux et surement pathologiquement malade. Il me donne froid dans le dos.

  • lilou

    Ce n’est vraiment pas rassurant de savoir que des hommes puissent accomplir des actes d’une telle monstruosité…

  • woque

    Le pire c’est qu’il ne doit être le seul à penser de cette manière et qu’en plus il va y avoir un sacré nombre de fans =/

  • visiteur

    Bonjour, bonjour tout le monde.
    je vous propose la recherche scientifique-philosophique-islamique qui traite, pour la 1ere fois : les rêves,la vie et la mort ,l’amour et contraste ,la télépathie et dimension paralléle, crop circles ,la theorie du complot et paranormal ,et fait lumière sur une nouvelle theorie ‘ la théorie de l’autre’.

    je vous propose : http://www.theorie.onlc.fr

    merci de lire et débattre ,

    salut.

  • http://www.pearltrees.com/dikgenius/recuperation/id3473183 Récupération by dikgenius – Pearltrees

    [...] Norvège : Anders Breivik croit en la théorie du complot environnementaliste | zegreenweb [...]

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/rechauffement-climatique/id3078328 Réchauffement climatique by zegreenweb – Pearltrees

    [...] Anders Breivik voit par ailleurs dans le Climategate , pseudo-scandale qui a pourtant débouché sur un « non-lieu » général, la preuve irréfutable de la corruption d’une communauté scientifique qui serait disposée au pire, c’est-à-dire à falsifier les données dont elle dispose pour accréditer la thèse d’un réchauffement climatique d’origine anthropique. Norvège : Anders Breivik croit en la théorie du complot environnementaliste | zegreenweb [...]

  • Chaos

    l’homme a toujours étais un prédateur pour toute les races (animal ou humaine)
    je vois ses actes comme un geste pour la planète car moin il y aura d’humain sur terre mieux la planète ce portera .